AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 1:42

Voici ma troisième fiction. Pour certaines raisons je préfère ne pas continuer 417.
Bon, je vous laisse ce premier chapitre en guise de dégustation =D
Bonne lecture =)


~CHAPITRE 1~


|| Etait-ce la nuit ou le jour ? Il ne le savait pas. Où il était ? Il ne le savait pas non plus. Il marchait droit devant lui, dans un monde blanc : le sol était blanc, le ciel était blanc, tout autour de lui n'était que d'une infinie blancheur.
Peu à peu, ses pas se faisaient plus mous. Mais il continuait à avancer, impassiblement, vers une issue qu'il ne connaissait pas, qu'il ne voyait pas.
Seulement, y avait-il une issue ? Lui-même n'en savait rien, et ne semblait même pas s'en préoccuper.
Soudain, le sol lui paraissait mou. Désormais il titubait, et plus il avançait lentement, plus le sol paraissait s'enfoncer sous ses pieds.

Ses pieds quittèrent le sol. Il planait désormais au milieu de ce paradis blanc, réalisant un looping, puis deux trois autres prouesses aériennes, quand soudain un point noir apparut, très loin.
Par curiosité, toujours en planant, il se dirigea vers le point noir qui au fur et à mesure de son avancée devenait un trou de plus en plus gros . Il tenta de faire demi-tour mais son corps était comme attiré par le trou, qui peu après s'empara de lui.

Secoué dans tout les sens dans un véritable enfer noir, il cessa de planer, et tomba en chute libre, quand soudain...

-Gwaaaaaaaaah !!!

L'enfer noir avait laissé place à un ciel bleu, agrémenté de petits nuages blancs.
Nesta était allongé sur le dos, une couverture en laine verte cachant son corps à demi nu.
Etait-ce la réalité ? Il n'avait pas encore retrouvé tout ses sens, qu'il entendait un bruit qui se répetait. Il sentait une odeur acre et dégoutante, provenant de derrière lui. Enfin, son sens visuel lui était totalement revenu, et, relevant la tête, il reconnut le bois foncé de son embarcation.

C'était à la mi-journée. Le soleil, haut dans les cieux, le réchauffait de ses rayons, qui se chamaillaient avec la fraicheur du vent marin. De temps en temps, à cause d'une vague plus ou moins forte, quelques gouttes d'eau éclaboussaient le jeune homme.

Il voguait dans une barque qu'il avait fabriquée avec les villageois de Jama, mais depuis maintenant deux jours, il s'était perdu en pleine mer.

-Mais ça pue ici !

Il se retourna, et vit les fruits qu'il avait emportés envahis par les asticots prévus pour la pêche. Leur boîte était renversée sur le côté, le couvercle s'était détaché.

Il se leva, enfila un tee-shirt et commença à ramer au hasard.

-Tss, mon bras me fait mal... J'aurais du en prendre moins.

Il faisait allusion à toute cette cocaïne qu'il avait prise pour ne pas ressentir la faim et la fatigue. Mais dans un élan d'euphorie, il avait jeté les provisions et, une fois l'effet s'étant arrété, avait fini par s'évanouir.

Le clapotement des rames sur les vagues provoquaient bruits et éclaboussements.

-Oh, oh ! Fais moins de bruit !

Son ami, qui venait de se lever, avait couché un peu plus loin, à l'autre extremité de leur petite embarcation.

-Ah, Diaz ! Tu étais réveillé ?
-Et comment que je suis réveillé...

Diaz, voyant ce qu'il restait des quelques fruits ayant survécu à la folie de son camarade, semblait hors de lui.

-Ah ben, t'as foutu toute la viande à l'eau et maintenant les fruits sont bouffés par les vers.

Il prit les fruits et la boîte à asticots et les jeta à la mer.

-Arrête, sale fou ! Tu vas attirer une bête avec tous ces asticots !
-Tais-toi Nesta, sérieux tu m'insupportes !

Nesta, plutôt que de se chamailler inutilement avec son ami, continuait de râmer, sans dire un mot.
Diaz s'approcha de lui, et se mettant à sa hauteur, il annonça :

-J'y crois plus à ce One Peace...

Nesta s'était arrêté de râmer. Il regarda fixement son ami.
Nesta avait de belles Dreadlocks qui lui arrivaient aux épaules, un nez plat et large, et de plutôt grosses lèvres.
Le vent se levait peu à peu. Les vagues se faisaient de plus en plus grosses.

-Si tu n'y crois pas, alors tu n'es plus de mon équipage. Va-t-en.
-Et comment veux-tu que je m'en aille, réflechis un peu !

Le blond s'était retourné et regardait Nesta de ses yeux bleus. Un bleu clair et beau, comme on en voit peu. Un bleu azur.
Diaz avait des cheveux blonds mi-longs, et une mine d'ange qui faisait tout son charme.
Il détourna le regard de Nesta, qui fit de même, et tandis que ce dernier se remit à ramer, il enleva son tee-shirt, montrant ses abdominaux joliment dessinés, ses pectoraux développés, et ses bras finement musclés.

-Laisse, Nesta. Je vais râmer.

Seulement Nesta, qui s'était arrêté de râmer, ne le regardait pas. Il regardait au loin, l'air inquiet. Une goutte de sueur coula de son front.

-Oh, je te parle !

Nesta regarda le blond, et dans une extrême lenteur, articula :

-Regarde, là-bas.

Et il pointait du doigt l'endroit où il voulait que Diaz regarde.
Quand ce dernier eût regardé, il poussa un gloussement de terreur.

-On va crever, l'ami...

Dans un bruit de vacarme, l'immense vague déferla sur leur petite embarcation. ||
Revenir en haut Aller en bas
reka
Baba-Cool
Baba-Cool
reka

Masculin Nombre de messages : 2559
Age : 110
Localisation : Sur terre.
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 29/07/2007

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 1:56

Preums!
Tout d'abord, Merci du retour qui est ici ( trop de chez la mort trop bon ) ( je sais ca s'dit pas ^^" )...
Et franchement la, c'est du M.i Sur mesure! MDRRR

Continue, le suspense, j'peux plus attendre.. ca fait même pas 5 minutes mdrrr..

Bravoooo
Revenir en haut Aller en bas
miki-sempai
Kyubi
Kyubi
miki-sempai

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 30
Localisation : Volterra
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 30/05/2009

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 2:19

Désolé de te décevoir reka mais le preums je crois que c'est moi (oui je l'ai eu en avant premiere par MP ^^). Donc que ceux qui ont aimé 417 me jette la pierre et ceux qui aime déjà cette fic me remercie d'avoir réussi enfin à convaincre M.I. de son talent et le booster pour qu'il fasse le meilleur de lui même.
Franchement je le dis encore une fois, que dire de plus à part PARFAIT!
Bravo M.I.!
Revenir en haut Aller en bas
Sakuraa
Gamabunta
Gamabunta
Sakuraa

Féminin Nombre de messages : 961
Localisation : Konoha.
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 21/03/2009

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 2:29

Comme je te l'ai déjà dis c'est très bien ! Très bien écrit et tout, je te félicite ^^

J'ai hâte que tu écrives la suite One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. 153116

reka a écrit:
Preums!
Et non c'est moi qui est donné mon avis en premier a M.I sur msn même avant Miki haha One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. 35648 lol
Revenir en haut Aller en bas
miki-sempai
Kyubi
Kyubi
miki-sempai

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 30
Localisation : Volterra
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 30/05/2009

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 2:34

J'ai été devencé!!!!!!!!!!!

O rage, O désespoir....

Par contre tu peux pas faire des fait aussi horrible, c'est de la torture littéraire! La suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 4:29

Héhé merci à tous. Voici le deuxième chapitre.
Et moi j'vais dormir... =.=


~Chapitre 2~


Les nuages gris et noirs étaient partis. Les rayons du soleil purent enfin réapparaître. Seules quelques brumes obscurcissaient l' atmosphère ensoleillée de ce début d'après-midi.
La mer était de nouveau calme, presque plate.

C'est là, au milieu d'on ne sait où, la mer en tout cas, que quelques débris de l'embarcation flottaient.

-Hnng...

Diaz, accroché à une planche, reprenait peu à peu ses esprits.

-Merde, la barque...

Il regardait autour de lui et vit qu'il baignait au-milieu de l'infini de la mer, qui s'étendait plus loin que l'horizon. C'est alors qu'il se souvint qu'il n'était pas seul dans cette barque et réalisa l'ampleur de la situation.

-Merde, Nesta, t'es où ?

Il regardait tout autour de lui en espérant le voir, mais il ne vît personne.

-Nestaaaaaaaaa !!

Après cet ultime cri, il ferma les yeux, sentant les larmes lui monter, et baissa la tête, comme s'il s'était décidé à prier.

-Non... Il a du se noyer... Il ne peut pas nager à cause du fruit du démon...

Finalement, il ouvrit les yeux, et aperçut quelque chose qui coulait, plutôt loin en-dessous de lui.

-Ne...Nesta ?

Sans réflechir plus longtemps, il plongea. Au fur et à mesure de la plongée, il vit qu'il s'agissait bien de son ami. Il ne coulait pas, ou peu. Trop peu pour que Diaz, dans sa plongée héroïque, ne s'en rende compte.

Il se passa plusieurs instants sans qu'il n'y ait aucun signe de vie à la surface, quand soudain, dans un bruit d'éclaboussement et de grosse inspiration, la tête blonde de Diaz surgit de l'eau, suivie de celle de Nesta. Diaz reprit son souffle, s'accrocha à la première planche qu'il vit, puis tenta de secourir son ami.

-Nesta, réveille-toi, dis quelque chose !

Il n'avait plus la force de réellement lui porter secours. Désesperement, il lui parlait, lui ordonnait de se réveiller, de parler. Tantôt il essayait de le secourir, tantôt il abandonnait, puis il recommençait, mais toujours en vain.
Nesta sombrait dans un sommeil qui, au fur et à mesure que le temps avançait, paraissait être un sommeil éternel.
Le blond se mit alors à regarder tout autour de lui, comme cherchant quelqu'un qui pourrait leur venir en aide. C'est alors qu'au loin, dissimulé par les brumes, il vit enfin quelque chose de rassurant.
Cela semblait être un paquebot. Malheureusement il était trop loin pour pouvoir les voir.

-Kerps... Comment faire ?

Il avait tout de même réussit à faire s'agripper Nesta à la planche, cette idée le rassurait quelque peu. Seulement, à cause des folies de ce dernier, ça faisait près de deux jours qu'il n'avait rien mangé, et le creux dans son estomac commençait vraiment à le tenailler.
Un oeil se ferma, puis un deuxième. Puis il se rouvrirent. Il essayait de résister, mais c'était trop pour lui. Il se laissa aller. C'était fini, de toute façon.

Dans un bruit de moteur, quelque chose s'approchait.

La chaleur le cuisait littéralement. Il sentait une atroce douleur dans les reins et dans le dos. C'était en milieu d'après-midi.
Ses deux yeux s'ouvrirent en même temps, il se réveilla en sursaut, et par réflexe regardait autour de lui. Quand il vit que Nesta ronflait juste à côté de lui, il laissa paraître un sourire rassuré.
Puis il se mit à observer l'endroit. Il semblait être sur le pont d'un grand navire. Il voyait la surface de la mer depuis très haut. Il était depuis quelques heures couché sur le plancher qui se mit à grincer sous les pas de quelqu'un qui approchait.

-Tu es réveillé, étranger ?

Diaz, toujours couché sur le dos, observait cette personne. C'était un homme de grande taille aux cheveux bleus et courts, coiffés d'un noeu de corde. Il avait de grands et gros bras qui tombaient presque jusqu'à ses pieds. L'extravagance de ce corps ne s'arrêtait pas là : le haut de son corps était bien plus gros que le bas, et d'ailleurs même sa tête était trop large.

-Je suis Patty, un cuisinier de ce restaurant. Tenez, vous aurez de quoi vous nourrir, ton camarade et toi.

Patty posa deux grands plats de pâtes au sol, puis il fit demi-tour et commença à partir.

-A...Attends... On est où ?

Patty se retourna, et, frottant ses mains, déclara :

-Vous êtes ici au Baratie, le plus grand restaurant des mers !

Cette fois-ci il partit pour de bon, laissant les deux plats pour les deux rescapés.

-Mmmh c'est délicieux !

Nesta s'empiffrait de pâtes à grands coups de fourchette.

-Quoooooi ? Depuis quand t'es réveillé, toi ?
-Ben, je dormais, et j'ai senti l'odeur de la nourriture, j'étais obligé de me lever.

Une fois les deux plats engloutis, les deux acolytes se rendirent à l'intérieur du restaurant.
Ils découvrirent l'ambiance spéciale du Baratie, ses tables aux nappes blanches, ses coqs si charismatiques.

-Qui est le chef, ici ? Demanda Diaz à haute voix.
-C'est moi, le chef, répondit un jeune homme qui descendait les escaliers.

C'était un homme d'une quarantaine d'année, blond, habillé en costume noir, cigarette aux lèvres. Il avait une démarche arrogante et son sourcil droit en spirale lui donnait un air légèrement extravagant.

-Qui êtes-vous ? Demanda le chef.
-Je suis Diaz, et voici Nesta.
Il y eut un bref silence.

-Hum... Excuse-moi, Diaz, c'est ça ? Mais je ne vois pas ton ami.

Diaz regarda partout autour de lui, mais il ne vit son ami nulle part.
C'est alors que Patty apparut, trainant quelqu'un derrière lui.
Il arriva vers le chef et tendit Nesta par le col en criant :

-Sanji ! Cet avorton a osé manger les plats préparés en cuisine !

Nesta avait une bonne pièce de viande dans la bouche. Diaz, désespéré, se tappa le front du plat de sa main.
Sanji se mit à rigoler, puis adressa à Nesta :

-Tu me rappelles un vieil ami à moi !



Allez... Au lit...
Revenir en haut Aller en bas
miki-sempai
Kyubi
Kyubi
miki-sempai

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 30
Localisation : Volterra
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 30/05/2009

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 4:33

ue dire de plus à part SUPERBE! Tu as réussi à me bluffer faut le faire! Mais maintenant plein de question se pose. Il va falloir être à la hauteur d'une intrigue pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Naruto 47
Naroute le bienveillant ~ Marié avec N@robase
Naroute le bienveillant ~ Marié avec N@robase
Naruto 47

Masculin Nombre de messages : 2771
Age : 26
Localisation : Sud Ouest, of course ! :D
Lisez-vous les scans ? : Non
Date d'inscription : 07/02/2007

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 11:28

J'avoue.... Moi, sans avoir suivi totalement One Piece, j'ai de suite reconnu le Baratie, et Sanji (D'après la description que t'en faisait..)

Continues ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://konoha.forum-actif.eu/
Sakuraa
Gamabunta
Gamabunta
Sakuraa

Féminin Nombre de messages : 961
Localisation : Konoha.
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 21/03/2009

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 12:15

J'adore ! C'est toujours aussi bien (y) J'aime beaucoup la fin, on voit les morfales XD mdr ! Bravo, continue comme ça ! One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. 963740
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 19:34

Voilà le troisième chapestro !
Bonne lecture =)


~Chapitre 3~


Le soleil s'était couché depuis quelques heures, maintenant. Les étoiles scintillaient dans la noirceur du ciel. La mer était quelque peu mouvementée, le vent soufflait fort par moments.
Le Baratie était en pleine activité, la grande salle était pleine à craquer.
Tandis que Nesta restait dans la cabine de Sanji, Diaz observait les cuisiniers qui exerçaient leur art.

-Oh ! Ça ne serait pas du thon-éléphant bleu ? Demandait Diaz, admiratif.
-Si ! On en a tout plein dans les réserves, du frais, du frais, rien que du frais ! Lui répondit un premier cuistot.
-C'est l'atout unique du baratie, ici on fait de tous les poissons de toutes les mers ! Ajouta un autre.

Diaz regardait toutes les préparations une par une, se faisant une joie de commenter l'aspect de chacun.

-Mais... Le thon-éléphant bleu, c'est à West Blue qu'on en trouve ! Comment pouvez-vous dire qu'il est frais ?
-Sanji est allé en pêcher lui-même hier.

La porte des cuisines s'ouvrit et Sanji entra. Il s'éssuya le front de son bras droit, poussa un soupir puis se mit à rigoler.

-Hahaha ! Tu as vu ce poisson ? C'est moi qui l'ai pêché, hier !

Diaz tapa du poing contre le plan de travail. Tous les cuisiniers le regardèrent. Sanji s'était arrêté de rigoler.

-Comment pouvez-vous dire de telles salades ?! On ne peut pas aller pêcher un poisson de West Blue et revenir si vite...

Sanji s'approcha et lui donna une tape sur l'épaule.

-Suis-moi dans ma cabine.

Les deux blonds arrivèrent à l'étage supérieur. De la lumière sortait du hublot de la cabine. Sanji ouvrit la porte, quand...

-Ouuuuaaaah ! Regarde ! Regarde toutes ces cartes !

Nesta avait tout mis sens dessus dessous. Il tenait dans ses mains deux cartes enroulées sur elles-mêmes. Sanji était parti dans un fou-rire.

-Regarde ! Une carte du monde ! Une carte de chaque mer ! Et elles sont d'une incroyable précision ! C'est vous, Sanji, qui avez fait ça ?
-Haha ! Non, biensûr que non, c'est une grande amie qui a fait toutes ces cartes ! Une femme magnifique !

Sanji avait l'air heureux, comme si le souvenir de cette femme suffisait à faire son bonheur.
Diaz regardait les cartes, déconcerté.

-Mais mon unique trésor n'est pas là !

Sanji sortit une clé de sa poche et se dirigea vers le bureau. Il enfonça la clé dans la sérrure d'un des tiroirs, tourna et ouvrit.

-Voici ma carte la plus précieuse.

Il tendit la carte encore enroulée à Diaz. Ce dernier la déroula et l'observa, puis fit de gros yeux.

-In...Incroyable... Une carte de Grande Line... Où est localisée... All Blue !

Sanji affichait un sourire satisfait.

La nuit passait peu à peu. Les trois hommes restaient dans la cabine à discuter.

-Alors vous cherchez un certain Dess, c'est ça ?
-Oui ! Et nous aurions besoin d'une embarcation potable... Répondit Diaz.
-Hum... J'ai bien une petite embarcation équipée d'une voile et d'une cabine.
-Mais... Nous n'avons pas d'argent...

Le blond sourit à pleines dents.

-Vous avez pas besoin d'argent. Je vous l'offre, elle ne nous sert plus à rien, cette bonne vieille barque !

Nous voici donc sur un des bords du bateau-restaurant, environ une heure plus tard. Le bateau, accosté au Baratie, mouillait aux abords. Sanji se tenait face à eux, qui se tenaient prêts à repartir en mer.

-Vous en avez pour 3 ou 4 jours de vivres, alors n'essayez pas de refaire les mêmes erreurs...

Diaz fixait son ami avec une expression de reproche.

-Ah, et j'allais oublier, tenez, c'est une carte du monde, j'en ai plus besoin.

Sanji leur confia la carte du monde.
Après s'être dit de brefs au revoir, les deux amis levèrent l'ancre.

Un grand homme apparut sur le bord du baratie, à l'étage supérieur.

-Sanji... Tu as encore gaspillé un bateau pour rien.
-Tais-toi, vieux con. Je suis chef au même titre que toi, je fais ce que je veux.

Sur leur bateau, Diaz et Nesta chantaient pour se donner du courage. Ils repartaient à la recherche de ce fameux Dess.


Dernière édition par M.i. le Mar 13 Oct - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
miki-sempai
Kyubi
Kyubi
miki-sempai

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 30
Localisation : Volterra
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 30/05/2009

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 19:37

L'aventure se poursuit, petite allusion à Nami. Sinon rien de spécial, toujours aussi bon.
Revenir en haut Aller en bas
Naruto 47
Naroute le bienveillant ~ Marié avec N@robase
Naroute le bienveillant ~ Marié avec N@robase
Naruto 47

Masculin Nombre de messages : 2771
Age : 26
Localisation : Sud Ouest, of course ! :D
Lisez-vous les scans ? : Non
Date d'inscription : 07/02/2007

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 20:58

J'aime beaucoup ^^

Continue! (Touasson, que dire de plus? One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. 35648 )

Revenir en haut Aller en bas
http://konoha.forum-actif.eu/
Sakuraa
Gamabunta
Gamabunta
Sakuraa

Féminin Nombre de messages : 961
Localisation : Konoha.
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 21/03/2009

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeDim 11 Oct - 21:12

J'aime beaucoup (pour changer One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. 81436) ! ^^ Ta fic est très agréable a lire One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. 963740

J'te félicite, continue comme ça ! One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. 153116
Revenir en haut Aller en bas
reka
Baba-Cool
Baba-Cool
reka

Masculin Nombre de messages : 2559
Age : 110
Localisation : Sur terre.
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 29/07/2007

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeLun 12 Oct - 17:19

Rien a dire M.i, Continue, j'attend la suite avec impatience toujours!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeMar 13 Oct - 23:25

Voilà Voilà el Chapestro numero 4 =)
Buona Lectura =D


~Chapitre 4~


Nous retrouvons nos deux amis en direction de l'île d'Ika, à la recherche de ce mysterieux Dess.

-Pff, j'en ai marre de ce temps...

La pluie tombait en abondance, les vagues faisaient tanguer le navire, qui à plusieurs reprises risquait de chavirer. Le vent soufflait fort et dans la direction opposée.
Diaz s'occupait du gouvernail et de la voile, et devait manoeuvrer la roue.

-Nestaaa ! Réveille-toi j'ai besoin de toi !

Nesta dormait profondément dans la cabine. On entendait ses ronflements sur tout le navire.

-Aaah, j'ai pas le temps de le réveiller...

Au bout de plusieurs heures, la tempête passa.

-Waaah j'ai dormi comme un loir !

Nesta ouvrit la porte de la cabine en se grattant le bas du dos, puis, une fois sur le pont, s'étira en baillant. Il trouva son ami couché parterre.

-Oh, salut Diaz, il est bien le plancher ?

Le soleil commençait à se lever à l'horizon. La mer était bien calme mais ils profitaient quand même du vent qui allait cette fois dans leur direction. Cependant, ils étaient encore à mi-chemin de leur destination.
Diaz s'était levé depuis maintenant quelques heures.

-Je crois qu'on est perdus, Nesta... J'ai complètement perdu le cap à cause de la tempête d'hier...

Nesta, assis au bord du bateau, regardait au loin. Un bateau deux à trois fois plus grand que le leur arrivait à leur rencontre. Puis dans un bruit assourdissant, un boulet de canon fonçait droit sur eux.

-Nesta, grouille-toi !

Nesta se positionna dans la trajectoire du boulet, mit sa main gauche sur son épaule droite, puis cria :

<< Kane Kane Noooo.... Punch !! >>

Son coup de poing atteint le boulet qui fut redirigé encore plus rapidement contre le bateau adverse, qui le reçut au niveau de la poupe (=l'arrière du navire). On entendit les hurlements des membres de l'équipage.

-Ton petit tour de passe passe m'impressionnera toujours, Nesta !
-Héhé...

Le bras du rasta était transformé en bras métallique. La caravelle des adversaires continuait de s'approcher. Quand il fut juste a proximité, une dizaine d'hommes pointaient leurs fusils en direction de Nesta.

-Qu'est-ce que vous me voulez ?
-Je suis le capitaine Yasai, craint de tout East Blue ! Déclara un homme plus en arrière. Donne-moi tout ton argent, que je fasse réparer les dégâts que tu as causés.
Nesta, depuis le petit bateau, sauta sur leur pont. Les hommes le visaient toujours.

-Vos armes sont inutiles, contre moi, partez, s'il vous plait...

Dans un bruit assourdissant, tous les hommes de main du capitaine Yasai tirèrent une salve de balles sur Nesta, dont le corps était devenu totalement métallique en un seul instant.
Les balles, heurtant sa peau blindée, tombaient directement au sol.

-Je suis un homme de fer, il vous est impossible de me battre.

Soudain son bras s'allongea et devint fin comme une lame, puis, faisant un tour sur lui-même, il trancha tous les fusils de ses assaillants qui poussèrent des cris de terreur.

-Par...Partez, s'il vous plait !

Le capitaine s'était agenouillé devant lui, face contre terre. Puis tout l'équipage fit de même.

-Je vous donnerai ce que vous voulez !

Nesta se retourna face à son embarcation.

-Laissez-moi tranquille, c'est tout.

Soudain il entendit un bruit métallique, il se retourna sur-le-champ mais déjà une balle lui avait effleuré l'épaule. Le capitaine avait un revolver pointé en sa direction.

-Kane Kane No Punch !

Le capitaine, en un instant, s'était pris un coup de poing d'une extrème violence dans l'abdomen, puis avait décalé jusqu'à l'autre côté du pont.
Nesta dressait son bras droit contre le sol.

<< Kane Kane No... Katanaaaaaaaa ! >>

Son bras s'allongea, fin comme une lame, traversant le parquet du pont. Il semblait s'allonger encore et encore, on entendit un bruit de craquement puis son bras redevint normal.

-Bien, maintenant, vous aurez de quoi vous occuper.

Il sauta sur son bateau qui paraissait minuscule.

-Tu veux que j'aille les finir ? Demanda Diaz, qui, assis, étudiait un planisphère.
-Non, c'est bon, on va bien voir s'ils vont couler...
-Hein ? Couler ?

Le blond jetta un oeil à la caravelle ennemie. Les hommes s'activaient sous des cris ordonnant de colmater la coque. A l'oeil nu, on pouvait voir que le bateau s'enfonçait dans l'eau lentement, et qu'il n'allait pas tarder à se renverser.

-T'es vraiment un sadique...

Nesta, satisfait, recoiffait ses dreadlocks de sa main droite.
Une ou deux heures plus tard.

-Île en vue ! Île en vue !

Nesta sortit en précipitation de la cabine, claquant la porte.

-Ouaah, elle n'a pas changé, cette vieille île d'Ika !

Nesta et Diaz allaient enfin, après de longs jours de galères multiples, arriver à destination.
Revenir en haut Aller en bas
miki-sempai
Kyubi
Kyubi
miki-sempai

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 30
Localisation : Volterra
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 30/05/2009

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeMar 13 Oct - 23:44

Le fruit Kane Kane donc. Ouais pas mal. Cependant on apprends pas grand chose dans ce chapitre. Il aurait gagné à être plus long.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeJeu 15 Oct - 20:03

Voilà le pavé ! 5eme Chapestro =)

~Chapitre 5~


Le bateau de Nesta et Diaz s'apprêtait à accoster sur une petite plage de l'île d' Ika.
Il était aux alentours de midi. Quelques mouettes, sûrement en quête de nourriture, volaient au-dessus de la plage.

-Ika, après de si longues années...

Nesta avait posé en premier un pied sur la terre ferme. Ils avaient jeté l'ancre à quelques mètres de la plage. Diaz, après avoir fait quelques pas dans l'eau peu profonde, le rejoignit.

-Alors c'est ici ta terre natale ?

Le rasta regardait en l'air.

-Oui, c'est ici qu'il y a plusieurs années maintenant, je vivais avec mes parents...


||| Le soleil brillait intensément dans le ciel, dans lequel ne se trouvait aucun nuage. La chaleur était lourde. Il était aux alentours de midi, heure où chaque travailleur prenait sa pause pour déjeuner.
C'était au village d' Ika, de l'île du même nom. Un peu moins d'une dizaine d'années auparavant.
Nesta était un petit garçon comme les autres, vivant au milieu d'enfants comme les autres.
Il rêvassait au milieu du champ dont ses parents étaient propriétaires.

-Hey Nesta !

Nesta leva la tête et apperçut un garçon un peu plus âgé que lui, vêtu de haillons déchirés ici et là.

-Salut Dess...

Dess s'allongea à ses côtés.

-Tu sais Dess, si mes parents te voient ici...
-Aucun risque qu'ils me voient ! On joue à chat ?
-Ok mais c'est toi le chat !

Les deux enfants se mirent à se courir après, slalomant entre les arbres, se cachant dans les hautes herbes... Tout comme une banale journée à Ika, un village connu pour ses nombreuses fermes mais aussi pour ses nombreux vagabonds.

-Chérie, qui est avec Nesta ?
-Oh, personne, tu le connais, il doit s'amuser tout seul.
-Arrête de me mentir... C'est Dess, c'est ça ?

Les deux amis marchaient tranquillement côte à côte, se racontant les prouesses du célèbre Gold Roger, ou encore Monkey D Luffy...

-Moi, plus tard, je serai le seigneur des pirates ! Déclara Dess.
-Tu parles, tu n'es qu'un vagabond comme les autres... Rétorqua Nesta.
-Non, je ne suis pas...

Pan ! Pan !

Deux coups de feux retentirent, mettant fin à la conversation des deux jeunots, qui tournèrent la tête en direction du bruit. Ils apperçurent un homme imposant qui tenait un fusil, visant le ciel. Des larmes coulèrent sur les joues de Nesta.

-Papa... Je vais tout t'expliquer...

C'était un grand homme, fort musclé, avec une cicatrice en forme de croix sur la joue gauche. Il avait une peau noire comme le charbon et des dreadlocks qui descendaient jusqu'aux épaules. Il avait de grosses lunettes de soleil qu'il portait au front, laissant voir l'expression colérique de ses yeux. Il fumait un cigare dont la fine fumée se tortillait en montant.

-Dégage d'ici, clochard !

La grosse voix du père de Nesta sonnait comme le grognement d'un ours, sur cette parole, le petit Dess se retourna, et, serrant les poings, il déclara :

<< Jamais...Jamais plus vous ne me verrez à Ika... >>

On entendit un troisième coup de feu et une balle manqua de peu la tête du petit.

-Pa...Papa...
-Je t'ai dit de dégager d'ici !

Dess détala en direction du village, pleurant de grosses larmes.

-Papa ! Pourquoi...
-Tais-toi ! Rentre à la maison, tout de suite ! |||

Diaz et Nesta étaient assis sur la plage, mangeant leurs sandwichs.
Ils n'échangèrent pas un mot, Nesta semblant trop émotif. Quand ce dernier eût fini son sandwich, il se leva.

-Reste ici, j'en ai pas pour longtemps.
-Quoi ? Tu vas pisser ?
-Ouaip.

Il partit, puis disparut entre les arbres de cette jungle très dense.
Progressant dans la végétation luxuriante, il semblait chercher un endroit, mais il avait l'air de connaître le chemin par coeur, ou du moins s'en souvenir, puisqu'à la vue de certaines étendues d'eau, il rebroussa chemin, ou continuait dans sa direction.


||| << Nesta, tu sais, ton papa ne veut que ton bien ! >>

Nesta essuya une larme qui coulait le long de sa joue. Il était assis sur son lit, ses mains sur ses cuisses. Sa mère, qui s'était accroupie pour être à sa hauteur, prenait ses mains dans les siennes.
C'était une belle femme qui avait alors la trentaine. Elle était métisse, avec de beaux yeux bleus, ce qui était rare pour son teint de peau.

-Mais... Mais... Dess ne nous a rien fait de mal !
-Je sais, mais il fait certaines choses, que nous ne voudrions pas que tu fasses... Essaie de comprendre ton papa...
-Mais il me fait peur... Je le déteste !

La porte de la petite chambre s'était ouverte. Le papa entra, ses lunettes de soleil cachaient ses yeux.

-Si tu me détestes alors pars d'ici.
-Chéri ! Ne dis pas de choses pareilles !

L'homme lui porta une claque si terrible dans la joue qu'elle en tomba sur les fesses, à côté du lit.
Elle se mit à sangloter. Lui, se retourna, puis sortit de la chambre en claquant la porte.
Nesta était pétrifié par la peur. |||

Le rasta avait trébuché sur la racine déterrée d'un arbre. Il se rattrapa tant bien que mal, puis regarda devant lui.

-J'y suis enfin.

A quelques dizaines de mètres devant lui, entre les arbres et les buissons, se trouvait une sorte de statue, dont on ne pouvait pas voir exactement l'effigie depuis ici.


||| << Tu ne le voyais pas, à cause de ses lunettes, mais ton Papa pleurait. >> |||

Il arriva enfin devant ce qui semblait être un escalier qui descendait dans une sorte de caverne. Une statue en forme d'aigle, le symbole d'Ika, avait l'air de garder ce lieu. Nesta commença à descendre les marches. Il attérit dans un cimetière souterrain où se trouvaient de nombreuses tombes. Des torches, fixées aux murs de pierre, éclairaient ce souterrain.
Sur le mur au fond de la grotte se trouvait une inscription : « Glorieux les morts pour le village. Puissent-ils reposer en paix. ».


||| Dess dormait dans un hamac entre deux arbres, dans la jungle qui était autour du village et de ses champs. Des bruits de pas retentissaient non loin de lui.

-Qu'est-ce que c'est ?
-C'est un petit, chef. On le tue ?
-Non. On n'a pas de temps à perdre. On verra ça plus tard.

Au village, les heures de travail avaient repris. Il était 2h de l'après-midi.
La taverne était bondée de monde, bruyante. Les villageois tapaient de leurs poings sur leurs tables, riant, se bagarrant, criant. L'entrée d'un marine fit régner le silence.

-Vous auriez pas vu Dess ? Demanda-t-il à voix haute.

Un homme de forte corpulence essuyait une assiette derrière le bar.

-Boh, il doit être entrain de dormir, il dort tout le temps ! Pourquoi ? Qu'a-t-il encore fait ?
-Il a encore volé des livres à la bibliothèque !

Un coup de feu retentit, suivi de nombreux cris de terreur. Ça venait de la rue. Tout le monde se précipita hors de la taverne. Un équipage d'une cinquantaine de pirates se tenait dans la rue. Un homme était à terre. Du sang coulait à flots au niveau de sa tête.
Un homme, tout de noir vêtu, portant une cape, un chapeau noir et un masque noir qui cachait tout son visage, tenait un revolver dans sa main droite.
Les villageois crièrent tous le nom de l'homme dont le cadavre gisait à terre.

-Donnez-nous tout vos sous ! Déclara l'homme masqué. |||

Nesta s'était assis en face d'une tombe qu'il scruttait sans cligner des yeux. Le nom n'était pas visible à cause de la poussière, mais il savait que c'était celle qu'il cherchait.
Il frotta l'endroit où devait se trouver le nom.

<< Valery Kingston >>


||| Nesta jouait dans sa chambre. Il avait fini par se calmer. Sa mère était dans le salon, accomplissant quelque besogne ménagère. Son père fumait un cigare, sur la terrasse, rêvassant en regardant les hectares de plantations et de champs qui faisaient sa propriété. Il vit une grande nuée d'hommes armés venir depuis l'autre bout du champ.

Nesta s'amusait à dessiner sur les murs avec ses crayons de couleurs, pourtant il savait que son père le lui interdisait. Mais il voulait lui montrer qu'il ne lui faisait pas peur, que des deux, c'était lui le plus grand, le plus fort.

Des éclats de voix éclatèrent, puis des bruits de pas affolés dans l'escalier. La porte s'ouvrit et se claqua contre le mur. C'était la maman de Nesta, les larmes aux yeux, essoufflée.

-Dépêche-toi, on part d'ici !
-Comment ça, on part d'ici ?
-Dépêche-toi, je te dis !

Elle l'empoigna par la main et dévala les escaliers. Lorsqu'ils arrivèrent sur la terrasse de derrière, il se défit de son emprise.

-J'ai pas envie de partir ! Où on va, qu'est-ce qu'on va faire ? Pourquoi ?
-On est en danger, ici ! Il faut qu'on déménage sur-le-champ !
-Mais je veux pas, moi, je...

La baffe partit toute seule. La femme se mit à pleurer.

-On... On doit y aller !

Soudain un des hommes apparut devant eux, et brandit un pistolet en direction du petit.

-Hahaha, t'es sûrement le fils à l'autre taré, il va moins l'ouvrir quand il va voir son fils crevé !

Le coup partit. Il se la prit de plein fouet. Oui, le père de Nesta s'était interposé, la balle l'ayant blessé au niveau de l'épaule.

-Par...Partez d'ici. Tout de suite ! |||

Une goutte d'eau tomba devant la pierre tombale. C'était en fait une larme de Nesta.

||| Nesta et sa mère courraient dans la jungle qui séparait le village et les champs de la plage.

-Attends Maman, j'ai vu quelque chose !

Nesta lâche la main de sa mère et apperçut Dess qui dormait dans son hamac.

-Dess ! Réveille-toi !

Le garçon se réveilla en sursaut.

-Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?

Il vit que celui qui l'avait réveillé n'était autre que Nesta.

-Pff, laisse-moi dormir, idiot. Je suis qu'un vagabond, tes parents vont t'engueuler s'ils te voient. Et ils vont me tirer dessus.

Nesta éclata en sanglots.

-Nous...Nous allons vagabonder, nous aussi, quelques temps...

Dess se retourna en précipitation. Le hamac ayant chaviré, un livre tomba à terre.

Une fois la nuit était tombée, la Maman, ayant trouvé plus judicieux de rester dans la jungle, une fois la situation expliquée et les enfants calmés, prit le livre qui était tombé du hamac et commença à le lire, tant bien que mal. |||

-Papa... Si j'aurais su tout ce qui se tramait... Mais aujourd'hui je suis devenu plus fort. Regarde-moi, Papa. Je pars avec Dess, nous allons devenir pirates.

||| << Le cap'taine Ussop finit par vaincre le Poisson Rouge géant... Fin ! >>

Les enfants s'étaient finalement endormis, les deux se partageant un hamac. Qui aurait cru que le riche dormirait chez le pauvre ?
Mais repensant à son mari, Madame Kingston se mit à pleurer toutes les larmes de son corps.

Une semaine plus tard. Le village n'était pas dévasté. Les habitants s'en étaient tirés en payant les pirates.

Les Kingstons, ayant trouvé le cadavre de Valery, le père de Nesta, l'ont enterré dans le cimetière qui faisait honneur aux « morts pour le village », ce qui ne plaisait pas aux autres villageois.

On apprit que le capitaine ci-présent n'était autre que l'un des Shichibukai, un dénommé Amosis. Il avait été plébiscité par le gouvernement pour régler l'affaire d'un trafic de drogue, dont les trafiquants étaient trop armés pour que de simples pirates s'en occupent. |||

-Bon, il est passé où, l'autre...

Diaz venait de se réveiller, il s'était endormi sur la plage. Ça faisait deux heures que son acolyte était parti.
Cherchant son sac de la main, il finit par se retourner, mais quelque chose au loin attira son regard.

Un énorme navire se dirigeait par ici.
Revenir en haut Aller en bas
miki-sempai
Kyubi
Kyubi
miki-sempai

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 30
Localisation : Volterra
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 30/05/2009

One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitimeJeu 15 Oct - 20:07

Alors de 1 ce n'est pas un pavé c'est un chapitre long, c'est pas pareil.

Ensuite en 2 ben j'aime bien dans l'ensemble.

De 3, pour ma part l'émotion de la mort du père n'est pas vraiment passée. Je me suis dit "bien fait" à la place "oh non...".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Empty
MessageSujet: Re: One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.   One Peace ~ Troisième Fiction By M.i. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
One Peace ~ Troisième Fiction By M.i.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Peace, David] 1974
» Peace and Love Festival 26 au 30 juin Borlange Suede
» War and Peace show 19 Juillet 2008
» [Kristof Agota] Le troisième mensonge
» Récits de fiction mettant en scène des Précolombiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha ::  :: Fan-Arts, Fanfics et Concours :: Fan fiction-
Sauter vers: