AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les textes de Tohru =p

Aller en bas 
AuteurMessage
Tohru
Petite assistante de L'éclair brun
Petite assistante de L'éclair brun
Tohru

Féminin Nombre de messages : 7280
Age : 24
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 25/08/2010

Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitimeMar 24 Mai - 20:11


Bonjouuuuur ! ^^
Aujourd'hui je troque ma place de "commentatrice d'oeuvres" contre celle d'un "artiste" (artiste ça me va pas xD) de cette section en vous montrant (dans un premier temps) une nouvelle que j'ai écrit cette année, puis peut-être d'autres textes et poèmes un peu plus tard. =)
Fin voilà ! ^^
J'espère qu'elle vous plaira et que cette petite lecture vous sera agréable.
En tout cas toutes les critiques sont bonnes à prendre ! N'hésitez pas à dire ce que vous pensez ! (:



Le Réveil

Ce matin, comme tous les jours, le réveil a sonné. J'ai baillé puis me suis étiré tout en dirigeant mon regard vers Julia. Mes yeux mi-clos s'accommodèrent peu à peu à l'obscurité de la chambre et je reconnu petit à petit le visage de la jeune femme qui somnolait à côté de moi. Comme chaque matin, elle ne semblait pas dérangée par l'alarme. Elle passait outre ces cris stridents quotidiennement,  les yeux fermés et blottie contre son oreiller, attrapant au passage quelques minutes de retard. Moi, je ne pouvait pas ignorer les hurlements du réveille-matin. Ces bruits étaient vraiment un supplice infernal et j'y avait droit tous les jours. Alors je me levai en titubant et me dirigeai doucement vers la cuisine pour prendre mon petit déjeuner. Après avoir avalé le contenu de mon bol et bu un peu d'eau, Julia me rejoignis, se servit un café au lait et s'installa à table avec du beurre et des biscottes. Puis au bout d'un instant baigné dans un silence de mort elle me regarda droit dans les yeux et me dit d'un air enjoué : "Dit, ça te dirai un petit chat ?" Mon sang ne fit qu'un tour et je lui rétorquais avec dureté une réponse qu'elle avais sans doute déjà anticipée. Pour moi, il n'y a rien de plus méprisable qu'un chat. Il me font éprouver une haine plus vieille que moi et elle le savait. "Je te taquine, pas besoin d'être aussi désagréable ! Et puis c'est mignon un petit chat !" Je lui lançai un regard noir, auquel elle répondit par un clin d'œil et un sourire.


* * *


Après le petit déjeuner elle parti se laver. Elle avait un joli corps et de belles formes équilibrées. Sa peaux était pâle, elle avait de très longs cheveux bruns et était plutôt mince. Elle n'a jamais voulut me cacher son physique de princesse et n'a pas été pudique une seule fois, même le premier jour.  Puis elle mis son uniforme et ses éternelles rangers avant de fermer l'appartement à clef et de se mettre en route pour la caserne. Julia et moi étions de la police, dans le R.A.I.D.  et étions aussi le binôme le plus efficace et prometteur de notre unité. C'est d'ailleurs là-bas que nous nous sommes rencontrés. La première fois que je l'ai vu, je m'en souviendrai toute ma vie. Elle devait avoir passé une journée mouvementée car elle était toute débraillée : ses cheveux étaient en bataille, son pantalon était couvert de terre et ses rangers étaient pleines de boue, lacets défaits.  Quand elle m'aperçus elle me souris. Pas moi, mais le cœur y était et elle l'a vu. Puis elle a discuté cinq minutes avec le capitaine avant de revenir, prête à rentrer chez elle. Elle me pria ensuite de venir avec elle et j'acceptai avec plaisir. C'est à cet instant que j'ai su que je serai près d'elle toute ma vie.. Je l'aime et elle était tout ce que j'avais.


* * *


Tout en rejoignant notre lieu de travail qui était à environ un quart d'heure à pieds, Julia et moi profitions du soleil. Il faisait beau ce matin là et comme d'habitude nous passâmes par le parc. Le parfum de l'herbe fraiche couverte de rosée embaumait la brise du matin, et les petits stands de gaufres et de crêpes qui tournaient à plein régime saturaient l'air d'une odeur de friture et de pâte à tartiner. Ca sentait fort, mais c'était agréable. Julia faisait d'ailleurs souvent une entorse à son régime lorsque nous passions par ici ; se laissant aller à acheter une crêpe ou quelques churros qu'elle partageait avec moi. Certes, ce n'était pas bon pour la santé, mais qu'est ce que j'aimais ça ! Etant des habitués nous connaissions bien les commerçants, ils nous saluaient chaque matins en souriant et nous leur rendions la pareille. Enfin je dit nous, mais c'est plutôt Julia. Moi je n'était pas très douée pour ce genre de choses. Toujours est t-il que nous étions très appréciés dans le quartier. Nous y étions vus en héros et cela nous faisait toujours plaisir. Beaucoup de gens étaient intrigués par notre couple et parfois certaines personnes venaient directement nous voir pour discuter un peu des risques du métier, des difficultés rencontrées au jour le jour et de tout le reste, tandis que leurs enfants restaient avec moi souriants et curieux. Je tentait de les amuser pendant que leurs parents parlaient avec mon amie et tout allait bien. J'aimais bien les enfants. Ils sont si vulnérables, si petits et tellement mignons ! Leurs rires tintaient comme des clochettes et résonnaient en moi pendant un court instant en me faisant à chaque fois l'effet d'une grande bouffée d'oxygène. Quelle sensation enivrante ! Puis après quelques minutes de discussion et de grignotage nous repartions vers notre lieu de travail, souvent en courant d'ailleurs, pour tenter de rattraper le retard accumulé.

 

* * *


Arrivés à la caserne, notre chef nous donna le programme de la journée : Ronde dans un quartier peu fréquentable toute la matinée, soutien aux unités de recherche de stupéfiants et douanes dans un aéroport l'après-midi, puis tri de documents et de dossiers dans la soirée. Bref, la routine. Tout se passa sans encombre, nous avons arrêtés deux ou trois trafiquants de drogue ce matin là, trouvés que quelques kilos de cocaïne dans une valise et le soleil était déjà couché quand Julia s'attela à son habituel  tri de papiers, tandis que je m'installai tranquillement dans un fauteuil. C'est alors que le capitaine nous appela d'urgence dans son bureau : "Le binôme D (moi et Julia), vous irez avec les binômes A, B et C  à Neuilly-sur-Seine, où un homme d'environ quarante ans à pris les élèves d'une école primaire en otages. Il demande une rançon de quinze millions d'euros contre la vie des enfants et menace de les tuer si nous ne lui apportons pas ce qu'il veut. Il a déjà abattu une enseignante sous leurs yeux, donc cet homme est à prendre au sérieux. Malgré tout, nous ne lui donneront pas l'argent. Vous allez vous infiltrer dans l'école et mettre ce fou-furieux hors d'état de nuire. Vous prendrez les mesures qui s'imposeront mais veillez à ce qu'il ne fasse aucune autre victime quoi qu'il arrive. Je compte sur vous."  La minute suivante nous étions déjà en route pour Neuilly. Nous avions le trac. Même si c'était notre dix-septième intervention nous avions toujours la peur au ventre. Une poussée d'adrénaline plutôt inconfortable nous prenait à chaque fois. D'ailleurs, comme toutes les fois où nous nous trouvions dans le camion pour nous transporter sur les lieus de la mission, Julia tremblait et se rongeait les ongles comme jamais. Le doute nous envahissait toujours. Est-ce que tout va bien se passer ? Ce dingue va t'il tout gâcher ou allons nous nous en sortir indemne ? Y aura t'il des blessés ? Des erreurs de parcours ? Un échec ? Des morts ? Ces passages là étaient toujours très pesant pour nous comme pour tous les autres officiers. Je le sais, c'est Julia qui me l'a dit. Elle m'a aussi dit qu'un de ses camarades, lors d'une opération similaire à celle-ci, avait été touché par balle au niveau de la nuque. Elle m'a raconté qu'il avait perdu tellement de sang qu'il était resté environ trois semaines dans le coma et qu'une fois réveillé il ne pouvait plus bouger. Plus aucun mouvement ne lui était envisageable, il était voué à rester dans son lit pour toujours. A chaque fois qu'elle y pensait elle était prise de violents tremblement et de sanglots. Et là, elle tremblait. Alors pour la réconforter je me mettait tout contre elle et je respirait doucement. Tout doucement. J'écoutais son cœur battre, et comme il n'y avais pas de chauffage pendant le transport je la réchauffais un peu. Elle aimait bien que je fasse ça. Ca l'apaisait. Quand on y pense, pourquoi faire un métier si dangereux si elle avait si peur ? Et bien elle m'a aussi confié la réponse à cette question. Parce qu'elle aimait son travail. Sauver des vies, aider les gens, protéger son pays c'était pour elle un honneur. En plus, même si elle était complètement paniquée pendant les trajets, elle a toujours très bien géré son stress et n'a jamais perdu son sang froid pendant nos missions. Jamais. Et puis elle m'a aussi dit que depuis que j'était avec elle, c'était devenu beaucoup plus agréable et elle avait moins peur. Pendant que je la câlinais,  elle me chuchotait de  jolies choses à l'oreille. Des mots encourageants, des messages qui pourraient me redonner confiance ainsi que la force qui me serait nécessaire pendant la mission. Mais je sais que ce qu'elle me disais tout bas, c'était non seulement pour m'aider moi, mais aussi et surtout pour elle.


* * *


Une fois arrivés on nous fit entrer par une fenêtre. Avançant dans la pénombre, les longs pleurs ainsi que les lamentations des enfants nous permirent de trouver la classe où ils étaient retenus rapidement. Ainsi mes camarades se postèrent à leur place comme prévu initialement . Moi je devais être le premier à entrer, mon rôle c'était d'immobiliser l'ennemi. Alors silencieusement mon amie me fit signe et ouvrit la porte. Je me faufilais donc entre les bureaux, bien décidé à mettre un terme aux activités du malfrat. Julia me suivait à quelques mètres comme convenu et tout se passa correctement jusqu'à ce que l'un de nos équipier trébuche contre une table. Le quadragénaire se retourna et vit le malheureux, il attrapa très vite son fusil et le chargea tandis que Julia se ruait vers son ami pour le protéger. Elle entra donc dans le viseur du bandit, il tira.

 

* * *


Totalement abruti par le choc je m'effondrai. Je sentis un liquide chaud couler sur mon poitrail, s'étalant rapidement sur le reste de mon corps. Je perdis alors doucement toute sensation. Malgré tout, il me fallait absolument m'assurer de la santé de Julia. Je voulais à tout prix savoir si elle allait bien, si j'avais réussis à la protéger. C'était tout ce qui comptait. Après un court moment de recherche visuelle, le visage de la jeune femme effrayée mais en bonne santé entra dans mon champ de vision. Elle était sauvée. Rassuré je me laissai aller et observai mes collègues tirer à trois reprises à la tête du tueur. Celui-ci s'écroula  donc sans faire d'autre victime. Mission accomplie. Julia se rua ensuite vers moi, en larmes et désolée. Elle me pris tout doucement dans ses bras et me dit  un "je t'aime" plein d'amour, de compassion et de nostalgie. Moi, même si j'avais voulut lui dire que je l'aimait de tout mon cœur, je ne pût lui répondre. Alors je plantais à nouveau mon regard dans le sien pour lui faire comprendre tout ce que j'aurais aimé lui dire pendant nos trois ans de vie commune. Le sang était à présent une petite mare, recouvrant ainsi mon pelage et mes pattes, et uns à uns tous mes sens les plus aiguisés soient-ils me quittèrent. Alors dans un ultime effort je posai ma tête sur son épaule, mis ma truffe contre sa joue et me blottis dans ses bras, avant de glisser doucement dans un sommeil de plomb qui, celui-ci, ne débouchera jamais sur les hurlements stridents du réveille-matin.



.............................................................................................................................





PS. Désolée pour les fautes ^^"



Les textes de Tohru =p Caf210
. f . o .


Dernière édition par Tohru le Dim 17 Aoû - 17:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.konoha.forum-actif.eu
Mentha'
Genin
Genin
Mentha'

Féminin Nombre de messages : 72
Age : 21
Localisation : Aux côtés de Konan & Pain, à Ame =D
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 23/04/2011

Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Re: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitimeMar 24 Mai - 20:20

J'adore, vraiment, un peu triste mais j'aime beaucoup quand même *o*
On a juste très peu d'informations sur le personnage qui correspond à "je". Alors, ce n'est pas un humain ? Je me pose beaucoup de questions, maintenant... Enfin, je pense que cela fait parti de ton récit qu'il y ait une sorte de mystère. A part ça, le texte ne contient que très peu de fautes, mais je pense que c'est principalement des oublis ^^

Spoiler:
 


Dernière édition par Mentha' le Mar 24 Mai - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nagori-no-shinobi.nextgenforum.com/
Tohru
Petite assistante de L'éclair brun
Petite assistante de L'éclair brun
Tohru

Féminin Nombre de messages : 7280
Age : 24
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 25/08/2010

Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Re: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitimeMar 24 Mai - 20:33

C'est l’archétype même d'une nouvelle Mentha', c'est tout à fait ça. ^^
Les caractéristiques de ce genre de récits sont - peu de personnages, peu de lieux différents, peu de descriptions, une action principale et une fin brutale (la chute) qui éclaire le lecteur sur un point du récit (souvent un point que ce dernier aurais eut du mal à voir venir, mais qui, après relecture, parait tout à fait plausible).
Cette nouvelle je l'ai écrite pour un devoirs en réalité. :-)
Spoiler:
 
En tout cas ça me fait plaisir qu'elle te plaise. ^^
Merci ! Les textes de Tohru =p 129693



Les textes de Tohru =p Caf210
. f . o .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.konoha.forum-actif.eu
Mentha'
Genin
Genin
Mentha'

Féminin Nombre de messages : 72
Age : 21
Localisation : Aux côtés de Konan & Pain, à Ame =D
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 23/04/2011

Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Re: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitimeMar 24 Mai - 20:44

Fin très brutale xD
Quelle note au devoir, alors ?
Spoiler:
 

'De rien', c'est normal, puiqu'elle est géniale xD
Revenir en haut Aller en bas
http://nagori-no-shinobi.nextgenforum.com/
Tohru
Petite assistante de L'éclair brun
Petite assistante de L'éclair brun
Tohru

Féminin Nombre de messages : 7280
Age : 24
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 25/08/2010

Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Re: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitimeMer 25 Mai - 8:21

J'ai eut 18, 18.5 c'était la meilleure note. ^^



Les textes de Tohru =p Caf210
. f . o .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.konoha.forum-actif.eu
Mentha'
Genin
Genin
Mentha'

Féminin Nombre de messages : 72
Age : 21
Localisation : Aux côtés de Konan & Pain, à Ame =D
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 23/04/2011

Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Re: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitimeMer 25 Mai - 9:12

Félicitation alors, c'est effectivement une très bonne note ^-^
Feras-tu d'autres histoires, ou celle-ci a été publiée simplement parce que c'était pour un devoir [Et donc, peut-être 'pourquoi ne pas la montrer, après tout'] ?
Revenir en haut Aller en bas
http://nagori-no-shinobi.nextgenforum.com/
Naruto 47
Naroute le bienveillant ~ Marié avec N@robase
Naroute le bienveillant ~ Marié avec N@robase
Naruto 47

Masculin Nombre de messages : 2771
Age : 26
Localisation : Sud Ouest, of course ! :D
Lisez-vous les scans ? : Non
Date d'inscription : 07/02/2007

Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Re: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitimeJeu 26 Mai - 16:42

Je l'ai lu en début d'aprèm, c'est vraiment sympa ! Et puis l'histoire est courte mais assez intense ^^
Surtout à la fin :mimi: !

Si t'en as d'autres comme ça, je suis preneur :p
Revenir en haut Aller en bas
http://konoha.forum-actif.eu/
Tohru
Petite assistante de L'éclair brun
Petite assistante de L'éclair brun
Tohru

Féminin Nombre de messages : 7280
Age : 24
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 25/08/2010

Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Re: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitimeJeu 26 Mai - 19:32

Merci ! :mimi:
J'en ai pas d'autre dans le genre, mais j'ai vraiment pris plaisir à le faire.
Alors oui, je recommencerait.
Même si mine de rien ça prend du temps. ^^
(Et si vous voulez me proposer un thème je suis preneuse ! Ca peut être marrant ! Les textes de Tohru =p 129693)





Les textes de Tohru =p Caf210
. f . o .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.konoha.forum-actif.eu
Yume
Etudiant à l'academie
Etudiant à l'academie
Yume

Féminin Nombre de messages : 44
Age : 24
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 03/06/2011

Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Re: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitimeVen 1 Juil - 18:52


Han j'aime beaucoup !! :amoureux:

Mais tu sais, tu dis que ça prend du temps. Quand tu prends le temps d'écrire un peu de temps en temps, il devient bien plus simple de faire beaucoup de lignes en quelques minutes, et c'est plaisant. Les textes de Tohru =p 110182
Revenir en haut Aller en bas
N@ruto Uzum@ki
Miss Patate Owo ~ Mariée avec Naroute
Miss Patate Owo ~ Mariée avec Naroute
N@ruto Uzum@ki

Féminin Nombre de messages : 4365
Age : 23
Localisation : Qc baby (H)
Lisez-vous les scans ? : Non
Date d'inscription : 17/07/2008

Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Re: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitimeMar 5 Juil - 5:53

Waaaaa Les textes de Tohru =p 748144 !!!!! J'aime ta façon d'écrire :rougis: En tout cas j'adore ton histoire même si elle est courte et en plus avec le personnage principal dont on sait pas la nature( bin... Mentha l'a dit Les textes de Tohru =p 698902 ) en tout cas continue d'écrire ! :yes:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les textes de Tohru =p Empty
MessageSujet: Re: Les textes de Tohru =p   Les textes de Tohru =p Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les textes de Tohru =p
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fruit basket] Kyo x Tohru
» 17 mai: carte de graduation (karma)
» Si vous avez besoin de textes...
» Léveillée temps d'un
» Nouvelles et autres textes courts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha ::  :: Fan-Arts, Fanfics et Concours :: Fan fiction-
Sauter vers: