AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [ Débat politique et culturel ] XXIe S : La France en Afrique et à Madagascar

Aller en bas 
AuteurMessage
fsintegral
Genin
Genin


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/04/2012

[ Débat politique et culturel ] XXIe S : La France en Afrique et à Madagascar Empty
MessageSujet: [ Débat politique et culturel ] XXIe S : La France en Afrique et à Madagascar   [ Débat politique et culturel ] XXIe S : La France en Afrique et à Madagascar Icon_minitimeJeu 19 Avr - 3:10

Bonjour !

Un débat qui pourrait être virulent d'entrée de jeu.

Petit mis en contexte :
Je suis Karl, malgache, vivant à Madagascar, membre du comité de réflexion sur l'éducation dans un parti politique. Mes points de vue et orientations philosophiques peuvent être biaisés par le contexte dans lequel je suis.
Je lance ce débat dans un but : construire un développement durable dans un sens plus large que le contexte local de mon pays, ainsi, je m'adresse à vous.

Axes de développement possibles :
- Vos observations sur le comportement politique des états africains.
- Les intérêts de la France en Afrique.
- La Françafrique - terme désignant la coopération française avec les ex colonies, déprécié plus tard en néocolonialisme : ce que vous en pensez, ce que vous contestez, ce que vous proposez.
- Vos espoirs, déceptions, convictions (...) ou propositions sur le positionnement de la France en Afrique ainsi que du côté des politiciens/diplomates africains.

Vous pouvez :
- Émettre votre opinion sans retenue, mais tout en respectant les règles d'usage dans les débats. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise opinion.
- Parler de scandales diplomatiques avec modération, nous sommes dans un forum non politique.
- Si vous voulez être prudent, utiliser la fonction et non le nom d'une personne.

Pour commencer : Je vais vous parler de Madagascar; ma vision est certes sujette à interprétation personnelle, mais je vais essayer d'être le plus objectif possible.



Derniers faits politiques d'importance :
2002, crise politique, Marc Ravalomanana entrepreneur d'un groupe laitier, maire de la capitale du moment déboute le président sortant Didier Ratsiraka après des élections controversées. Il se proclame président élu au premier tour et prend ses fonctions non sans l'aide de l'armée.
2007, il est réélu haut la main et sans la moindre incertitude suite à 5 années de relance économique, enchainant réformes après réformes avec un relatif succès, mais succès tout de même.
2008, Madagascar plonge dans une crise terrible, des faits très controversés sèment le doute, comme l'acquisition par le président d'un jet privé, le monopole industriel par son groupe qui est passé de la laiterie à presque tous les secteurs des PPN, la location de 1,4 millions d'hectares de terres arables à un consortium coréen pour 99 ans... la liste est longue.
2009, un coup d'état bien ficelé éjecte de force Marc Ravalomanana du pays qui se réfugie en Afrique du Sud, et le directoire militaire le plus court de l'histoire (3 heures) lègue la direction du pays au leader de la révolution orange : Andry Rajoelina, maire de la capitale du moment.
Depuis 2009 le président de la Transition (oui, on est encore en transition depuis plus de 3 ans) peine à organiser des élections libres et transparentes, assure avoir le soutien de la France, enchaine projets après projets, tandis que le pays sombre dans une pauvreté infernale. Tous les statistiques prouvent que la situation est pire que celle de fin 2008, le taux de chômage ayant explosé et des centaines de milliers d'enfants déscolarisés depuis 2 ans.

^^ Voilà le topo à Madagascar.

En ce moment, l'opinion civile (donc des malgaches en général) est simple :
Un président de transition qui a promis des dizaines de miracles économiques, officiellement appuyé par la France localement, et démenti par la diplomatie française via son ambassadeur, qui a maintenu le pays dans sa chute vertigineuse. L'on se demande ce que la France fait, car les rumeurs sont nombreuses, les faits tendant à les corroborer (la plupart des enseignes ici sont devenus des entreprises françaises, les manœuvres militaires entre Mayotte et La Réunion ont explosé...) et au vu de nombreuses similitudes où la France s'implique profondément dans les affaires politiques de nombreux pays africains, l'on ne peut clairement écarter l'ingérence.

Voilà ! Qu'en pensez-vous ?

Au fait !
Je pars en stage de formation 3 jours donc je serais absent d'ici samedi soir.
Bien à vous !
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair brun
Gourmet Hunter
Gourmet Hunter
L'éclair brun

Masculin Nombre de messages : 18599
Localisation : Chez le barbier
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 15/12/2008

[ Débat politique et culturel ] XXIe S : La France en Afrique et à Madagascar Empty
MessageSujet: Re: [ Débat politique et culturel ] XXIe S : La France en Afrique et à Madagascar   [ Débat politique et culturel ] XXIe S : La France en Afrique et à Madagascar Icon_minitimeMer 6 Juin - 22:21

La France a déjà assez de mal à se gérer elle même, je ne pense pas qu'elle ait le temps et encore moins l'argent pour faire tourner la politique d'un autre pays.
Revenir en haut Aller en bas
 
[ Débat politique et culturel ] XXIe S : La France en Afrique et à Madagascar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposition de Boumerdes 2008
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» Politique Vorlon
» 1 pixel mort...
» HISTORIA spécial " les grands traîtres "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha ::  :: Débats-
Sauter vers: