AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Légendes Pokémon: Arceus Nintendo Switch ...
Voir le deal
49.99 €

 

 Capitaine Marvelous

Aller en bas 
+9
moi_meme
Okami-Jo'
Aiko
Nocciole
Otaku
Tohru
Shinjackie
L'éclair brun
codeto
13 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMer 4 Déc - 1:46

Citation :
 j'ai déjà mes petites théorie  

N'hésite pas à nous en faire part ^^


Citation :
en tout cas les lanister sont toujours dans les mauvais coups  

lol J'en ai profité pour t'offrir une petite vengeance virtuelle. Bien sur ça n'apaisera pas ta colère envers cette famille mais bon, sache que dans un autre univers tu leur met la pâté XD


Chapitre 64: Siegfried et Sophitia


Allonger les mains derrière la tête sur une épaisse fourrure, Siegfried regardait le ciel l'air pensif. Depuis qu'il avait vu Sophitia, il était obnubilé par la jeune femme. Il ressassait sans cesse l'instant où leurs regards s'étaient croisé.

Au bout d'un moment, il se redressa brusquement et se frotta la tête avec ses deux mains en grognant.
_Raaaahhhhh, il faut que j'arrête d'y penser, dit il. Ma priorité est de me remettre de mes blessures. Une fois que j'aurai pleinement récupérer, j'irai retrouver Radiguet et les autres. Je suis sur qu'ils vont bien! Ils doivent me chercher partout à l'heure qu'il est!

Siegfried s'allongea sur le coté et parvint à s'endormir.


Le Lendemain matin, Siegfried se leva en s'étirant, puis retira son bandage pour vérifier sa blessure.
_Parfait, ça cicatrise vite. Je pense que d'ici demain je pourrai retourner à Dekahorsa et faire mon entré en vedette.

Siegfried se frotta le visage avec l'eau de la rivière avant d'enfiler ses vêtement. Une fois habillé, il regarda autour de lui en se tapotant le ventre.
_Bon, il va falloir que je me remplisse la panse. En cherchant bien je pourrais peut être trouver des écureuils ou de préférence, des serpents.

Alors qu'il marchait dans la forêt afin de trouver de quoi se nourrir, Siegfried entendit du bruit non loin de l'endroit où il se trouvait. Il s'approcha discrètement et se cacha derrière un arbre. Il vit une jeune femme  qui faisait face à six hommes armée de hache et de couteau. C'est alors que Siegfried reconnu la jeune femme.
_Mais c'est Sophitia, pensa t'il. Qu'est ce qu'elle fait avec ces vauriens?

Il était assez proche de la scène pour entendre les échanges entre les six hommes et la jeune femme. L'un d'entre eux s'approcha de Sophitia et s'adressa à elle en lui jetant un sourire malveillant.
_Allons ma biche, ce n'est pas très prudent de se balader toute seule en pleine forêt. Pourquoi ne pas faire un bout de chemin ensemble?
Sophitia le regarda sans vaciller.
_Merci, mais ce ne sera pas nécessaire.

Un des bandits posa son coude sur l'épaule de son camarade.
_Comment peux tu refuser la proposition du chef? Aucune femme n'a refusé jusqu'à maintenant .
Sophitia haussa légèrement les sourcils.
_Je serais donc la première à refuser, dit elle stoïquement.

Derrière son arbre Siegfried regardait la scène.
_Qu'est ce qu'elle attend pour courir, pensa t'il. Ils vont lui faire du mal, c'est évident.

Le chef des six bandits retira sa veste et lécha la lame de son couteau.
_Puisque tu ne veux pas faire un bout de chemin avec moi, alors restons ici et passons du bon temps ensemble. Tu vas voir, je suis sur que tu vas aimer. Allez retire ton peignoir et allonge toi ma belle, dit il en  pointant la poitrine de Sophitia avec son couteau.
Sophitia continua à fixer le chef en plissant les yeux comme pour le défier.
_Et si je m'y refusais? Dit elle.
_Tu n'as pas le choix! Si tu refuse nous te forcerons .

Sophitia soutint le regard qu'elle jetait au chef de la bande et commença à retrousser la manche droite de son peignoir.
_Dans ce cas, force moi à m'allonger...Si tu en es capable!

Surpris de voir que la jeune femme le défiait alors qu'elle était en position de faiblesse, le chef de la bande s'arrêta de sourire l'espace d'un instant.
_Espèce de garce, cracha t'il.


Mais lorsqu'il commença à s'approcher dangereusement de Sophitia pour la saisir, Siegfried surgit de nulle part et frappa le crâne du chef avec un épais bout de bois.
Les cinq autres bandits se ruèrent sur Sirgfried, mais ce dernier les repoussa facilement en leur donnant des coups de pieds et en agitant son morceau de bois avec une grande dextérité pour les effrayer.

Voyant qu'ils n'étaient pas de taille contre Siegfried, les six bandits s'enfuirent en promettant qu'ils reviendraient se venger.

Siegfried jeta son bâton et repoussa victorieusement ses cheveux vers l'arrière.
_Yeah... Ils n'étaient pas de tailles face à l'homme qu'on surnomme "l'aigle". Le preux chevalier vient de sauver la princesse, dit il en agitant les bras de manière théâtrale.

Il se tourna vers Sophitia et lui prit sa main en posant un genou à terre.
_Etes vous blessé? Demanda Siegfried.
A la fois dépaysé et intrigué par l'étrange comportement de Siegfried, Sophitia secoua la tête en signe de dénégation.

Siegfried se releva, en poussant un soupir de soulagement.
_Tant mieux. Il serait triste qu'une fille aussi jolie soit blessé! Avec ce sauvetage ma dette est payé.
Sophitia fronça les sourcils.
_Ta dette? dit elle.
_Oui. Tu m'as sauvé la vie! Je t'ai donc renvoyé la pareille.
Sophitia baissa les yeux en réfléchissant quelques secondes.
_Parce que ma vie était en danger? Dit elle en tournant légèrement la tête pour le regarder en biais.
_C'est évident! Ces six bandits allaient te faire du mal, et c'est aux hommes de protéger les femmes des danger qui les guettent, fit Siegfried en tournant le dos à Sophitia et en levant la main d'une manière théâtrale.

N'étant pas sur de saisir la pertinence des propos de Siegfried, Sophitia resta silencieuse. Les manières de cette homme lui étaient complètement étrangères.

Après un silence de quelques secondes, Siegfried se retourna une nouvelle fois vers Sophitia.
_Quoi qu'il en soit, il nous reste encore une chose à faire toi et moi...
Sophitia se raidit et cligna des yeux.
_Une fois qu'un homme a sauvé une femme, les deux doivent se revoir dans un rendez vous, poursuivit Siegfried.
_Pourquoi? Demanda Sophitia en haussant les sourcils et en inclinant légèrement la tête sur le coté.
Siegfried commença à répondre mais se tut l'espaces de quelques secondes, frappé par la beauté de Sophitia.
_Eh bien parce que c'est comme ça, finit par répondre Siegfried.

Bien qu'elle semblait ne pas comprendre le sens de ce que disait Siegfried, Sophitia fini par accepter son invitation en hochant la tête.  
Fou de joie qu'elle ait accepté , Siegfried saisi la main de Sophitia et l'emmena vers la rivière.

Arrivé devant la rivière, Siegfried lâcha la main de Sophitia et regarda le ciel en posant ses deux mains sur les hanches.
_C'est ici qu'on s'est rencontré la première fois, dit il. C'est parfait pour notre premier rendez vous tu ne crois pas?

Siegfried se retourna vers Sophitia et la regarda marcher gracieusement vers la rivière. Cette jeune femme n'avait rien à voir avec toutes les filles qu'il avait l'habitude de voir. Lorsque Sophitia le regardait en plissant les yeux, il avait l'impression de voir un lac profond. Chacun de ses gestes lui faisait oublié les pots de peintures qui habitaient Reversia comme il les appelait lui même.

Siegfried secoua sa tête afin de retrouver ses esprit et se mit en sous vêtement pour aller dans l'eau.
_Qu'est ce que tu fais ? Demanda Sophitia
_Je vais nous chercher à manger, répondit Siegfried. Il doit bien y avoir quelques poissons dans cette rivière.
_Tu risque de rouvrir tes blessures.
_Ne t'en fais pas pour ça, fit Siegfried en s'étirant.

Il plongea dans l'eau pour essayer d'attraper des poissons. Pendant ce temps, Sophitia alla s'asseoir sur un rocher.

Peu habitué a pêcher, Siegfried n'arrivait pas à attraper le moindre poisson. Chaque fois qu'il était sur le point d'en attraper un, le poisson parvenait à s'enfuir. Au bout d'une vingtaine de minutes, il parvint à en saisir un, mais son pied glissa sur un galet et Siegfried tomba à la renverse, ce qui l'obligea à lâcher son poisson involontairement.

Sophitia étouffa un rire derrière sa main en le regardant.
_Tu devrais venir te reposer, dit elle.

Siegfried sortit de l'eau et s'assit a coté du rocher où s'était installé Sophitia.
_Tu n'as pas l'habitude de faire ça visiblement, fit la jeune femme en descendant du rocher.
_Nan c'est pas ça, je crois que mes blessures me ralentissent, mentit Siegfried. Mais un preux chevalier ne s'avoue jamais vaincu.

Sophitia s'agenouilla a coté de Siegfried.
_C'est quoi un chevalier? Demanda la jeune femme.
Siegfried se tourna brusquement vers Sophitia.
_Quoi tu ne sais pas ce qu'est un chevalier?
Sophitia secoua la tête en signe de dénégation.
_C'est de l'ancien basique, poursuivit Siegfried. Ce mot veut dire "Knight". Aujourd'hui on utilise le terme chevalier uniquement dans les contes de fée ou dans les poésies. Un peu comme le mot éventreur qui signifie "Ripper".

L'ancien basique était un langage peu courant qu'on enseignait aux enfants des riches bourgeois et des nobles. En raison de l'aspect poétique auquel il était fréquemment associé, les jeunes garçons de bonnes familles utilisaient souvent l'ancien basique pour séduire les jeunes demoiselles.

_Chevalier..., répéta Sophitia pour tester la phonétique du mot. C'est beau!
_N'est ce pas?

Siegfried commença à étirer ses bras prêt à aller pêcher. Voyant qu'il voulait retourner dans l'eau, Sophitia se mit derrière Siegfried et posa ses deux main sur les épaules de l'empereur ce qui le détendit. Elle s'approcha ensuite de son oreille.
_Tu as fait beaucoup d'effort aujourd'hui, chuchota la jeune femme. Repose toi, chevalier.

Siegfried se calma et regarda Sophitia s'approcher de la rivière avec la grâce qui la caractérisait. Les deux pieds joints, elle s'accroupit telle une princesse entrain de ceuillir des fleurs, et ramassa un petit galet très plat.

Elle se tourna ensuite vers Siegfried en faisant tourner le galet entre ses doigts.
_Ta manière de pêcher est archaïque, lança Sophitia en souriant à Siegfried. Je vais te montrer comment moi, je pêche le poisson. Il suffit d'attendre le moment où tous les souffles s'accordent.

Soudain, Siegfried sentit comme une étrange pression qui émanait de Sophitia. L'instant d'après elle lança le galet dans la rivière et provoqua une grosse explosion, comme si on lâchait un énorme rocher dans l'eau à plus de cinquante mètre de haut. L'explosion éclaboussa tout ce qui se trouvait sur le bord de la rivière, et une dizaine de poisson retomba au coté de Sophitia.

Siegfried écarquilla les yeux en voyant l'incroyable prouesse de la jeune femme. Il le savait depuis qu'il l'avait rencontré. Il n'était pas seulement obnubilé par sa beauté... Tout l'intriguait chez cette femme.

_Mais qui es tu? Demanda Siegfried.  
Sans répondre, Sophitia repoussa vers l'arrière ses cheveux mouillés par la grosse éclaboussure.


Mais alors qu'elle s'apprêtait à rejoindre Siegfried sept hommes arrivèrent. Il s'agissait des bandits que Siegfried avait fait fuir, mais cette fois ils étaient accompagné d'un homme grand et musclé.

Siegfried esquissa un petit sourire.
_Alors les revoilà ceux là, pensa t'il.  Et avec un copain.


Le chef de la bande pointa Siegfried du doigt.
_Et si tu essayais de faire à notre pote Mago ce que tu nous à fait tout à l'heure. On va voir si tu seras capable de jouer au héros longtemps.

Mago activa son aura, puis son Kageki.
_Comme vous pouvez le constater, notre pote Mago est capable d'utiliser l'aura et d'activer un second niveau. Il est aussi fort qu'un Knight de niveau supérieur. Désolé, mais t'es pas de taille le héros.

Siegfried se leva, mais Sophitia lui barra la route en se mettant devant lui.
_Je t'ai dit de te reposer.

Voyant que Sophitia voulait protéger Siegfried, les hommes poussèrent des rires moqueurs.
_Maintenant c'est le mec qui joue le rôle de la potiche. Décidément Mago fait vraiment peur.

Sophitia releva la manche droite de son peignoir.
_Bien souvent, les personnes qui obtiennent un second niveau deviennent trop sur d'elles. Mais le second niveau d'aura n'est qu'un commencement. Vous êtes juste trop simple d'esprit pour en être conscient, lança la jeune femme.
_On va voir si on est toujours aussi simple d'esprit une fois que j'aurai fait de toi mon jouet. A toi de jouer Mago, défonce la gueule de ce type et ramène nous la filles, cria le chef de la bande.

Mago fonça sur Siegfried et Sophitia. Cette dernière activa son Shigeki sous les yeux écarquillés de Siegfried et des six bandits. Elle s'avança en marchant de manière toujours aussi gracieuse. Mago tenta de lui saisir la gorge, mais Sophitia esquiva en inclinant la tête sur le coté et lui transperça l'abdomen avec son bras.

Mago cracha du sang avant de s'écrouler. Le bras et le peignoir blanc tâcher de sang, Sophitia leva les yeux vers les six bandits et commença à s'approcher lentement.
_Depuis le départ je suis celle qui dispose de vos vies, mais vous êtes beaucoup trop simple d'esprit pour en être conscient. Vous allez rentrer chez vous et réfléchir à votre avenir, lança Sophitia.

Les six bandits s'enfuirent et Sophitia désactiva son Shigeki.  Elle se tourna ensuite vers Siegfried qui était complètement déconcerté. Il comprit alors que si il était intervenu contre les six bandits la première fois, ce n'était pas pour protéger Sophitia, mais pour les protéger eux.

Siegfried regarda la jeune femme dans les yeux en fronçant les sourcils et se souvint alors de l'étrange dessin sur son dos qu'il avait vu de loin, lorsqu'elle était sorti de l'eau la première foi qu'il l'a vu.

_Es tu une Onilit? Demanda Siegfried.
Sophitia tourna légèrement la tête pour regarder Siegfried en biais.
_Et si c'est le cas, est ce que tu vas me tuer?..... Empereur Zeba
Siegfried se raidit.
_Alors comme ça tu savais qui j'étais depuis le début! Pourquoi m'avoir sauver alors que tu es une Onilit?  
Sophitia s'approcha de Siegfried pour poser sa main sur sa poitrine.
_Que je sois une Onilit...Que tu sois l'empereur...Quelle importance? Je l'ai sur dés que nos regard ce sont croisé. Tu écoute la chanson qui fait battre ton coeur. Le reste n'est que futilité.

Sophitia tourna le dos à Siegfried et commença à s'éloigner, puis s'arrêta au bout de quelques pas.
_Empereur Zeba... non... Siegfried! Merci pour ce rendez vous. Merci d'avoir été un chevalier. Je n'oublierais jamais cette journée, même si la prochaine fois nous devrons nous entre tuer.


La belle Sophitia s'en alla laissant derrière elle Siegfried, qui la regardait s'éloigner.



Revenir en haut Aller en bas
moi_meme
MMéchant Modo
MMéchant Modo
moi_meme

Nombre de messages : 5139
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 13/02/2011

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMer 4 Déc - 2:02

comme c'est beau, on voit que tu regardes des dramas, ca t'inspire bcp XD



Capitaine Marvelous - Page 10 Miniko11


Capitaine Marvelous - Page 10 83088010


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair brun
Gourmet Hunter
Gourmet Hunter
L'éclair brun

Masculin Nombre de messages : 18599
Localisation : Chez le barbier
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 15/12/2008

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMer 4 Déc - 12:58

Mais c'est que t'es devenu romantique en plus de cela. Il y a encore quelques années, c'était peine perdue d'en espérer autant Capitaine Marvelous - Page 10 129693

Siegfried me fait rire et Sophitia est classe. Un couple étrange ...
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMer 4 Déc - 14:32

Citation :
on voit que tu regardes des dramas, ca t'inspire bcp

Citation :
Mais c'est que t'es devenu romantique en plus de cela. Il y a encore quelques années, c'était peine perdue d'en espérer autant

XD 

Ah ben oui hein... Obligé lol
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMar 10 Déc - 1:09

Retard. A cause du changement des paramètres j'ai perdu un chapitre, du coup y en a qu'un aujourd'hui. Chapitre de transition. 





 Chapitre 65: Dilemme




Assit à même le sol, les jambes croisé et les yeux fermé, Marvelous essayait d'imaginer la rencontre entre sa mère et son père. Il inspira fortement puis ouvrit les yeux.
_Alors c'est ainsi qu'ils se sont rencontré, dit il.
Le seigneur Kiva se frotta le menton.
_Mmmmh  à ce stade de l'histoire nous ne savons pas encore comment a évoluer leur petite romance, parce que cette fille était une Onilit et donc une ennemie de l'empire. Je me demande comment Siegfried a réagit par la suite.




Staara commença le chapitre suivant.



Six jours après l'attaque des hérétiques, Radiguet était retourné à Dekahorsa après avoir chercher son frère pendant plusieurs jours. Inquiet pour Siegfried, il faisait des vas et viens dans la salle du trône alors que le conseillé Dairanto tentait de le calmer.
_Vous devriez vous reposer seigneur Radiguet. Vous manquez de sommeil.
Radiguet se retourna violemment vers le conseillé et lui jeta un regard noir.
_Mon frère a disparut et vous voudriez que j'aille dormir?

Dairanto baissa les yeux comme si il craignait d'être brûlé par le regard de Radiguet. Il avala sa salive et lui dit:
_Je comprend vos sentiments. Je suis moi même très inquiet pour l'empereur Zeba. Malheureusement nous ne pouvons rien faire à part attendre.

Radiguet tourna le dos au conseillé puis se frotta les yeux avec son pouce et son index en soupirant. Dairanta s'avança prudemment de Radiguet afin d'aborder un sujet délicat.
_Je sais que vous ne voulez pas entendre ça mon seigneur, mais il y a peu de chance qu'il ait survécu à une telle chute. Peut être devrions nous envisagé de...
Mais Radiguet se retourna brusquement et frappa le conseillé au visage avant que ce dernier ne termine sa phrase. Dairanto tomba à la renverse et Radiguet  le saisi par le col.
_ Tant qu'il nous restera une chance de le retrouver, je ne veux pas entendre ça. Est ce que c'est clair?

Le conseillé essuya le sang qui coulait de sa bouche.
_C'est très clairs mon seigneur. Pardonnez mon impudence. 


Trois soldats entrèrent brusquement dans la salle du trône et s'inclinèrent un genoux à terre 
_Que se passe t'il? Demanda Radiguet.
_Nous avons retrouvé l'empereur sain et sauf, répondit l'un des trois soldats.
_Vraiment? Où ça?
_Il semblerait qu'il soit revenu de lui même à Dekahorsa.

Radiguet bouscula les trois soldats et couru vers l'extérieur du château. Arrivé devant la grille, il vit Siegfried qui s'approchait du château en traversant la grande avenue de la ville escorté par des Knight. Une fois arrivé devant le château, il s'arrêta net devant Radiguet qui le regardait l'air furieux avec les yeux en larme. Ce dernier se précipita sur Siegfried et l'enlaça en versant des larmes de soulagement.
_Espèce d'imbécile, fit Radiguet. Si tu me fais encore ce coup là, je te tuerais. 
 
Siegfried Resta silencieux puis enlaça Radiguet à son tour.

Après cette entrelacement, Raiguet prit Siegfried par l'épaule.
_Tu as sans doute beaucoup de chose à raconter, mais avant ça tu vas prendre un bain.


Le soir même, Siegfried avait refusé qu'on fasse une fête pour son retour, préférant dîner seul à seul avec son frère. Surprit de voir que Siegfried refusait de faire la fête, lui qui d'habitude ne loupait jamais une occasion pour boire et se défouler, Radiguet conclus que son frère était distrait par quelque chose. Peut être était ce à cause de ce qu'il avait vécu ces six derniers jours. 
Toujours est il que les deux frère dînèrent ensembles.

Le serveur apporta une bouteille.
_Ahh du bon Tokaoni, fit Radiguet. Rien de tel pour redonner le moral après une dure journée, n'est ce pas?
Mais Siegfried ne répondait pas. L'espace de quelques secondes, il resta inerte devant son assiette les yeux dans le vide.



Radiguet agita ses mains devant Siegfried.
_Ouhouh tu es avec moi? 
Siegfried secoua la tête.
_Euh...Oui, excuse moi.
_Tu n'as pas l'air dans ton assiette. Je peux comprendre que tu sois quelque peu troublé par ce qui t'es arrivé, mais tu refuse de m'en parler et je trouve ça très contrariant.
_C'est pas que je refuse d'en parler, mais je ne sais pas par où commencer. C'est un peu compliqué.
_Dis toujours, insista Radiguet.

Siegfried resta silencieux pendant quelques secondes puis il dit:
_Avant ça j'aimerais te poser une question.
Radiguet tapota ses lèvres avec sa serviette.
_Je t'écoute, dit il.
_Que pense tu des Onilits?
Surprit par la question de son frère, Radiguet se mit à réfléchir quelques secondes en regardant le coin de la table.
_Ce que je pense des Onilits. A part que ce sont des barbares sanguinaires qui ne vivent que pour combattre et tuer?
_A part ça oui.
Radiguet se redressa sur sa chaise et leva les yeux.
_Je pense que ce sont des barbares sanguinaires qui ne vivent que pour combattre et tuer.
Siegfried soupira.
_Evidemment. Mais tu ne t'es jamais dit que certains d'entre eux pouvaient être différent des autres?Après tout, il ne peut pas y avoir que des combattants.
_A vrais dire je ne me suis jamais posé la question, répondit Radiguet.
_Pourtant tu dois bien être conscient qu'on ne peut pas tous les mettre dans le même sac...
_Siegfried, fit sèchement Radiguet. Je ne sais pas pourquoi tu me demande ce que je pense des Onilits, mais il y a une chose que tu dois retenir. L'empire Zanit a été érigé sur le sacrifice de notre père et bien d'autre. Et pourquoi? Afin de préserver la paix. Mais les Onilits ont refusé cette paix. Ils se sont auto proclamé "ennemis du monde" et ont brisé ce fragile équilibre que nos parents et leurs parents avant eux ont mit tant d'année à bâtir. C'est tout ce qu'il y a à retenir.


Siegfried resta silencieux, les yeux baissé comme un enfant se faisant réprimander par son père. Radiguet qui s'apprêtait à couper une tranche de son steak s'arrêta pour s'adresser a son frère.
_Siegfried! Je sais que ton désir est de préserver le maximum de vie innocente, mais nous sommes en guerre. Tes actions en tant qu'empereur ont déjà des répercussions sur l'avenir. Tu ne peux pas protéger tout le monde, ni empêcher tous les innocents de souffrir. 


Siegfried hocha silencieusement la tête. 


Surprit de ne pas avoir à débattre plus longtemps sur ce sujet, Radiguet haussa les sourcils dans un premiers temps avant d'esquisser un sourire.
_Allé mange frérot. Ce steak est délicieux.


Siegfried prit son couteau et sa fourchette, puis découpa un morceau de viande.
_Alors, il es délicieux? 
_Il est exquis, répondit Siegfried.
_Prend un peu de Tokaoni, fit Radiguet en remplissant le verre de son frère. Il n'y a rien de plus savoureux qu'un bon steak accompagné d'un verre de Tokaoni... A part les filles bien entendu.


Siegfried se raidit brièvement en regardant de gauche à droite comme si il était coupable de quelque chose. Cette réaction à sa dernière phrase n'échappa pas à Radiguet qui fixa son frère en plissant les yeux.
_Attend...Tu as rencontré une fille?
Siegfried haussa les épaules et fut trahis par la gêne qui se lisait sur son visage.
_Mais c'est génial, s'exalta Radiguet. Je comprend mieux pourquoi tu es dans les choux depuis tout à l'heure et pourquoi tu as mit autant de temps avant de revenir. Alors dis moi, comment est elle?
Ne pouvant plus le cacher à son frère, Siegfried répondit:
_Et bien...Elle a de long cheveux noirs très légèrement ondulés et les yeux verts. Quand elle te regarde en plissant légèrement les cils, tu as l'impression qu'elle te caresse u regard. Quand à son sourire...Mon entité ce sourire...
Il se remémora l'instant ou elle s'était retourné vers lui la première fois.
_En tous cas, je peux te dire qu'elle n'a rien à voir avec ces catins de Reversia, poursuivit Siegfried.
_Waouh, delle doit être magnifique, fit Radiguet en essayant d'imaginer la jeune femme.
_Elle l'est. Et je ne serais plus de ce monde si elle n'avait pas été là... Ah oui j'oubliais, je l'ai vu toute nue aussi, ajouta Siegfried.
Radiguet haussa les sourcils l'air surprit.
_Elle s'est déshabillé devant toi?
_Non, ça ne s'est pas passé comme ça. Et avant que tu me pose la question, je n'ai pas conclu avec elle. 
_Là tu me déçois frérot. De toute évidence elle te plait. Mais peut être qu'elle ne partage pas tes sentiments?

_Je ne sais pas ce qu'elle ressent pour moi, mais ça n'a rien à voir avec les sentiments.
_Alors qu'elle est le problème?
_C'est...compliqué.
_C'est une paysanne, c'est ça?
_Non, c'est encore plus compliqué que ça.
_Une Ripper peut être ?
_Non plus. 
_Dans ce cas là, dis moi.

Siegfried s'adossa sur sa chaise.
_C'est une Onilit, dit il après un moment d'hésitation.


Radiguet leva les yeux vers Siegfried, posa ses couverts et s'adossa sur sa chaise. Il regarda son frère, les sourcils froncé sans dire un mot.

_Dis quelque chose, n'importe quoi, fit Siegfried. 
_Que veux tu que je te dise? Le fait qu'elle soit Onilit est un problème et tu le sais. 
Siegfried détourna le regard .
Radiguet soupira en repoussant ses long cheveux blond vers l'arrière. 
_Pourquoi est ce que tu me met toujours dans des situations aussi délicate? C'est toi l'aîné pourtant!
_Excuse moi frangin.


Les deux frère se regardèrent en souriant et finirent de dîner.



Plus tard dans la nuit, Radiguet attendait le conseillé Dairanto sur un des balcons du château de Dekahorsa. Le conseillé arriva sur le balcon et inclina légèrement la tête.
_Vous vouliez me voir seigneur Radiguet.
_J'ai besoin de vos services. 
Radiguet se tourna vers Dairanto.
_J'aimerais que vous vous arrangiez pour que l'empereur ne quitte plus Dekahorsa avant l'extermination totale des Onilits.
_Si cela n'est pas trop indiscret, puis je savoir pourquoi?
_Afin de protéger l'empereur, répondit Radiguet.
_Je comprend. Est la dernière mésaventure de votre frère qui vous pousse à agir de la sorte?
_Vous posez trop de question. Contentez vous d'obéir aux ordres. 
_Comme il vous plaira, fit Dairanto en s'inclinant.




Radiguet resta seul, un moment sur le balcon.
_Je ferais en sorte que tu ne vois plus jamais cette fille, pensa Radiguet. Je ne te laisserais pas risquer ta vie pour une Onilit.




Marvelous s'essuya le front en sifflant. 
_Eh bien, on oncle ne faisait vraiment pas confiance aux Onilits.
_Je comprend un peu ses sentiments, fit le seigneur Kiva. 



Marvelous se tourna vers Staara.
_Les chapitre ne parlent pas de ma mère? Demanda L'éclair brun.
_Attend une seconde, lui dit Staara en survolant quelques passages inutiles.


_Ca y'est, le livre revient sur Sophitia, reprit Staara. Et apparemment...
Staara s'interrompit et se tourna vers Otaku. Bien qu'il ne pouvait plus voir, Otaku savait que Staara le regardait grâce à ses sens de Ripper.
_Que se passe t'il Staara? Demanda Otaku.
_Je pense que ce chapitre pourrait t'intéressé.


Staara commença la lecture du chapitre.




Sophitia traversait une prairie. Elle avait une longue natte et de longues mèches ondulé qui retombaient jusqu'à sa poitrine. Elle portait une tenue de combat violette que lui avait confectionné Valar avant qu'il ne quitte le continent de l'ouest. Sa tenue exposait le tatouage d'Onilit confirmé qu'elle arborait sur son dos.


Elle arriva près d'un arbre au pied duquel était assise une femme qui faisait une peinture de la prairie. Elle avait un peu plus de cinquante ans, ses cheveux coiffé en chignons étaient châtains clairs et elle portait la tenue traditionnelle des Ripper de niveau supérieur. 
_Approche mon enfant, dit la Ripper sans se tourner vers Sophitia.
_Je suis contente de vous voir, Kotoha, fit Sophitia.

Elle s'approcha de la Ripper.
_Désolé de vous déranger. Je viens récupérer...
Mais Kotoha interrompit Sophitia en posant sont doigt sur les lèvres de la jeune femme. 
_Chaque chose en son temps mon enfant. Il faut savoir être patient.



_Alors ça c'est amusant, intervint Otaku en tapotant l'épaule de Marvelous. Oba-chan connaissait ta mère. Le monde est vraiment petit.
_Ah bon? Cette Kotoha , c'est ta fameuse Oba-chan?
_Oui. Et apparemment elle connaissait ta mère depuis longtemps.


Ils reprirent la lecture.



Pendant que Kotoha terminait sa peinture, Sophitia s'était installé sur une branche de l'arbre au dessus de la Ripper. Comme une petite fille, elle agitait ses pieds d'avant en arrière.


Une fois sa peinture terminé, Kotoha montra son oeuvre à Sophitia qui descendit de l'arbre pour mieux voir.
_C'est très beau, dit elle.
Kotoha la remercia en lui souriant.

Elle posa sa peinture au pied de l'arbre et prit Sophitia par la main pour l'emmener se promener dans la prairie.
_Je suppose que tu es venu chercher les restes des Okami. Mais avant ça, qu'as tu de beau à me raconter depuis le temps?
_Il y a quelques jours, j'ai fait une rencontre intéressante.
_Une rencontre intéressante?
_Un jeune homme.  
_Oh! Et qu'a t'il de spécial ce jeune homme? Demanda Kotoha
_Il est intéressant. 
_A voir ton regard, il ne t'a pas laissé indifférente. 


Kotoha s'arrêta et posa sa main sur le visage de Sophitia
_Tu as combattu pendant toutes ces années afin de protéger ton peuple. J'aimerais que pour une fois, tu t'accorde un peu de bonheur.
Sophitia baissa les yeux.
_Je ne peux pas Kotoha. Pas encore.
_Dans ce cas, sache que je suis de ton coté mon enfant. 


Elles arrivèrent devant une grotte. 
_C'est ici que se trouve les reste du clan Okami, fit Kotoha en traversant le long tunnel une torche à la main.

Elles arrivèrent au bout du tunnel. Sophitia vit un Katana au manche gris foncé brillant, rengainé dans son fourreaux et posé sur un rocher.  La particularité de ce sabre était de ne pas avoir de garde. Kotoha prit le Katana et le tendit à Sophitia.
_Voici Uramasa. Le sabre le plus puissant du monde que j'ai forgé à partir des reste du clan Okami.


Sophitia prit le sabre avec ses deux mains et le dégaina.
_Ce sabre est incroyable, dit elle en admirant sa lame.
_N'est ce pas?
Sophitia rengaina le Katana et se tourna vers Kotoha.
_Vous êtes consciente que ce sabre pourrait contribuer à la défaite de l'empire?
_Comme je te l'ai dit autrefois, je ne suis pas impliqué dans cette guerre. J'ai forgé ce Katana à partir des restes Onilit que Basara m'a apporté, afin de le remercier d'avoir sauvé ma fille. Mais ça s'arrête là.






Otaku se redressa brusquement.
_Je comprend mieux, dit il.
_Qu'est ce qu'il y a à comprendre cette fois? Demanda Marvelous.
_Ce Katana... Uramasa... C'est le Katana du Grand Amiral MM.
_Le katana du Grand Amiral? Explique toi!

_Quand j'ai combattu Chalice sur le bateau, il m'a fait part d'une histoire concernant Oba-chan. Il m'a dit qu'elle avait forgé le Katana le plus puissant du monde à partir des restes d'une certaine famille Onilit et que le nom de ce Katana était Uramasa. Aujourd'hui  le Grand Amiral es en possession de ce sabre. Il a du hérité de ce Katana après avoir combattu Basara.


_Il y a autre chose, intervint Staara. Kotoha disait avoir forgé Uramasa à partir des restes du clan Okami. 


Marvelous écarquilla les yeux
_Le clan Okami! Okami Jo?  Vous pensez qu'il s'agit de son clan?
_C'est à toi de nous le dire, lui dit Otaku. Mais ce ne serait pas étonnant, vu que Jo est un Onilit.
_Il ne m'a jamais parlé de sa famille. Mais si tel est le cas, alors ça peut expliquer pourquoi il est aussi obsédé par le Grand Amiral. Peut être qu'il ne veut pas juste un combat à mort, mais qu'il souhaite aussi récupérer Uramasa.


Alors qu'ils discutaient au sujet de Uramasa et Okami Jo, Staara survolait quelques passages peu important du livre. Elle s'arrêta sur un chapitre et interrompit la discussion des autres.
_Ecoutez ça, dit elle. Il y a un chapitre qui parle d'un grand plan.
_Un grand plan? Un plan de quoi? Demanda Marvelous.
_Je ne sais pas encore, mais ça concerne Basara encore une fois.



Staara commença la lecture du chapitre.



Basara et Vega se tenaient debout en haut d'une montagne non loin de Dekahorsa, et observaient la grande ville. 
_Vega! Est ce que nos troupes ont été répartit comme je te l'ai ordonné? Demanda Basara.
_Oui maître.
_Bien. La structure se met en place. Il ne me reste plus qu'un seul élément. 
_Si vous me dites de quel élément il s'agit, je pourrais infiltrer la grande ville et vous le rapporter , proposa Vega en inclinant légèrement la tête.
_Ce ne sera pas nécessaire. Et il est préférable que cet élément reste à Dekahorsa pour la suite des événements.  


Basara se tourna vers Vega. 
_Ordonne à nos hommes de  lâcher les hérétiques. Ca obligera les gardes impériaux à quitter Dekahorsa. Je pourrais plus facilement accéder aux dernier élément de cette façon. 
_Bien maître. 


à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Drielack
Chuunin
Chuunin
Drielack

Masculin Nombre de messages : 359
Age : 47
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 16/09/2012

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMar 10 Déc - 2:01

Juste une question pour le fun, tu as choisi ton titre au hasard ou bien est ce un clin d'oeil à ce Capitaine Marvelous la

Capitaine Marvelous - Page 10 Gokai-red
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair brun
Gourmet Hunter
Gourmet Hunter
L'éclair brun

Masculin Nombre de messages : 18599
Localisation : Chez le barbier
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 15/12/2008

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMar 10 Déc - 2:03

Marvelous est un Power Ranger ??!!!  :peur bleue: 

Bon chapitre du reste.
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMar 10 Déc - 2:07

Citation :
tu as choisi ton titre au hasard ou bien est ce un clin d'oeil à ce Capitaine Marvelous la

 Gokaiger!!!  Oui j'ai tiré le nom Marvelous de ce Sentai. lol
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair brun
Gourmet Hunter
Gourmet Hunter
L'éclair brun

Masculin Nombre de messages : 18599
Localisation : Chez le barbier
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 15/12/2008

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeSam 14 Déc - 20:47

J'y repense mais le caractère de Marvelous, tu l'as plus inspiré de Luffy ou bien d'Ace ?? Car le tournant de l'histoire où Marvelous refuse en quelque sorte l'héritage de ses parents et surtout son père m'a fortement fait penser au grand frère de Luffy.
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeSam 14 Déc - 20:50

Citation :
J'y repense mais le caractère de Marvelous, tu l'as plus inspiré de Luffy ou bien d'Ace ?? Car le tournant de l'histoire où Marvelous refuse en quelque sorte l'héritage de ses parents et surtout son père m'a fortement fait penser au grand frère de Luffy.


Non.

Pour Marvelous j'ai fait un mélange de toi, Luffy et Djidane dans FF9.

En fait ce passage se rapproche d'un des moments que je préfère avec Djidane. Si un jour tu joue a FF9, tu comprendras.
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair brun
Gourmet Hunter
Gourmet Hunter
L'éclair brun

Masculin Nombre de messages : 18599
Localisation : Chez le barbier
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 15/12/2008

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeSam 14 Déc - 20:56

Ah oui en effet, je viens de lire ça su Wikipedia, c'est du gros Djidane en puissance Marvelous Capitaine Marvelous - Page 10 129693

D'ailleurs petite question comme ça au hasard .... j'aurai le droit à une p'tite partie de jambe en l'air ou je suis voué à m'la coller derrière l'oreille jusqu'au tintement des cloches du jugement dernier ??
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeSam 14 Déc - 21:13

Si ça peut te consoler, t'es pas puceau... XD

Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeJeu 19 Déc - 0:12

Un petit chapitre.



Chapitre 66: Une victoire facile



Assit en haut d'une montagne non loin de Dekahorsa, Basara observait la grande ville le sourire au lèvre, tel un enfant affamé devant une pâtisserie.  Sophitia le rejoignit avec Uramasa dans les mains. Elle s'arrêta à quelques mètres derrière lui sans dire un mot.

_Te voilà enfin, lança Basara sans se retourné. Je suis ravi car tu vas pouvoir participer à cette étape cruciale de mon plan.

Basara se leva et se tourna vers Sophitia qui s'approcha en lui tendant le Katana avec ses deux mains. Basara prit Uramasa par le fourreaux et le dégaina .
_Ce sabre est magnifique, dit il en faisant tournoyer Uramasa de gauche à droite. J'ai l'impression de pouvoir trancher un mur épais rien qu'en saisissant cette arme.

Basara rengaina son sabre.
_Kotoha a vraiment fait un travail remarquable.

Sophitia s'approcha du rocher sur lequel Basara s'était assit et regarda Dekahorsa.
_Qu'est ce que tu comptes faire? Demanda la Onilit.
_Tu verras... En attendant, nous allons rester ici le temps que nos troupes attirent les gardes impériaux à l'extérieur de la ville.
_Cette tactique risque de nous affaiblir.
_Peu importe, seul le résultat compte, rétorqua Basara. Nos hommes sont prêts à se sacrifier.

Sophitia se retourna vers Basara en lui jetant un regard interrogateur.
_Tu as beaucoup changé Basara. Parfois je me demande ce que tu cherche vraiment.
_Je te l'ai dit. Je ne cherche qu'à bâtir  la structure.
_Mais tu ne m'as jamais dit ce qu'était cette fameuse structure.
_Tu comprendras le moment venu.




Marvelous leva la tête comme si il venait d'avoir une révélation.
_J'ai comprit, dit il. Je crois que Basara a fait en sorte d'attirer les gardes impériaux à l'extérieur pour avoir une occasion de tuer mon père et porter un coup dur à l'empire.
_Non je ne crois pas, rétorqua Staara. Je pense plutôt que son plan lié à ce fameux Orochi.
Marvelous se gratta la tête.
_Qu'est ce qui te fais dire ça?
Staara se retourna vers les gravures sur le mur.
_J'ai ma petite idée sur cette fameuse structure, dit elle. Mais c'est une théorie assez vague car il manque encore des éléments. C'est pourquoi je préfère ne pas trop m'avancer.


Après avoir survolé quelques passages inutiles, ils reprirent la lecture.



Après plusieurs jours sans incidents, plusieurs soldats rapportèrent les déploiements étranges des Onilits sur le territoire. Siegfried s'empressa d'ordonner a ses troupes d'empêcher leur avancé vers Dekahorsa et de renforcer les camps établis sur le territoire.

Même si l'empire avait l'avantage du nombre, Siegfried savait qu'il ne fallait pas sous estimer les Onilits et que ces derniers pouvaient compter sur les créatures du Sanzu no kawa.

Afin d'augmenter les chances de victoires sur les troupes ennemies, il envoya ses meilleurs soldats dont les quatre gardes impériaux.



Mené par Glu et Aiko, un bataillon de six cents hommes comprenant des hommes de la brigade rouge , traversait une plaine rocheuse non loin de Dekahorsa.

Glu leva la main ordonnant à ses troupes de s'arrêter.
_Là bas, dit il en pointant du doigt les hautes roches. Il y a une étrange fumée.

Ils se dirigèrent vers la fumée, l'odeur était de plus en plus nauséabonde. Arrivé sur les lieux, Aiko et Glu écarquillèrent les yeux en voyant des centaines de corps calciné et entassé les uns sur les autres. Ils découvrirent avec horreur qu'il y avait également des femmes et des enfant. Devant le tas, des têtes fraîchement tranché étaient planté sur des piques. Seuls les Onilits et les Kuro Ripper faisaient preuve d'une telle barbarie.

Aiko remarqua plusieurs silhouettes en mouvement derrière la fumée épaisse.
_Il y a quelque chose là bas, dit elle.

Les silhouettes s'approchèrent .
_Vous en avez mit du temps, lança une femme dont la voix semblait familière. Les Knight sont décidément très lent, même à cheval.
_Mélichou tu es là, fit Aiko.

Mélie était accompagné d'une cinquantaine de Ripper.

Glu descendit de son cheval et rejoignit Mélie près des corps calciné.
_Est ce que tu as vu ceux qui ont fait ça? Demanda Glu.
_Non. A en juger par les traces de pas, ils ont du partir il y a environs une heure. Nous évaluons leur nombre à trois cent.
_Il faut absolument les mettre hors d'état de nuire avant qu'ils fassent d'autres victimes.
_Nous savons quelle direction ils ont emprunté, dit Mélie. On attendait plus que vous pour les traquer.
_Très bien! Alors en route.






Staara survola les quelques passages dans lesquelles Glu, Aiko et Mélie suivaient différentes pistes pour trouver les Onilits.

Elle arriva assez rapidement au chapitre où la bataille commença.



Arrivé près d'une colline , Glu ordonna a ses hommes de rester en bas pendant que lui, Aiko et Mélie grimpèrent en haut pour évaluer les forces qu'ils allaient devoir affronter.
De l'autre coté de la colline se trouvait un groupe composé de trois cents Onilits qui, pour la plupart, portaient des carcasses d'animaux en guise d'armure. Aucun d'entre eux ne semblaient arborer un tatouage d'Onilit confirmé.
Les trois cents Onilits s'étaient arrêté pour manger et faisait un tel vacarme, qu'ils n'avaient même pas entendu l'arrivé des troupes impériales de l'autre coté de la colline.

_Ils sont en infériorité numérique et aucun d'entre eux ne peut rivaliser avec un maître Knight ou un Ripper de niveau supérieur, constata Glu après avoir observé le groupe ennemis. Aucun d'entre eux ne porte de tatouage sur le dos.
Mélie hocha la tête en signe d'approbation.
_Le terme "Onilit" veut dire "enfant démon" en basique, dit elle. Les enfants démons qui ont réussi a activer un second niveau, généralement le Shigeki, arborent un tatouage représentant la défaite d'un ange. Ce tatouage symbolise l'éveil du démon qui sommeil en eux.


Après avoir observé le groupe et analysé les lieux, ils descendirent de la colline afin de préparer leurs soldats.

_Faisons en sorte de ne pas subir de grosses pertes, lança Glu . Aucun d'entre eux ne peut activer un second niveau. Par conséquent, ils auront beaucoup de mal à faire une brèche dans nos défense. Les archers se positionneront en haut de la colline.
_Quelques flèches ne les arrêteront pas, intervint un des soldats.
_J'en suis conscient.C'est pourquoi, avec les utilisateurs de Kageki et les Ripper de Mélie, je les prendrais  à revers pour les écraser rapidement après une première salves de flèches.


Les archers se positionnèrent en haut de la colline.  Ils attendirent le signal de Aiko qui était posté un peu plus loin afin de guetter la position de Glu.

Au bout d'un moment, Aiko leva le point. Les archers décochèrent des flèches sur les Onilits et parvinrent à en tuer un certains nombres. Les Onilits qui avaient échappé a la pluie de flèches, levèrent la tête. Ils dégainèrent leurs épées, prêts à grimper sur la colline pour tuer leurs assaillant.
C'est alors que des Knight et des Ripper surgirent de l'autre coté en prenant les Onilits par surprise. Ces derniers essayèrent  de se défendre tant bien que mal, mais ils n'avaient aucune chance et furent rapidement terrassé par les soldats impériaux.

Ce fut une écrasante victoire, qui cependant, laissa Mélie perplexe.

Alors qu'elle vérifiait si il restait des survivant parmi les Onilits, elle entendit un rire saccadé. Il s'agissait d'un Onilit qui était toujours en vie. Il étit allongé sur le sol, l'abdomen tailladé et riait tout en crachant du sang. Mélie dégaina son Katana et pointa le Onilit.
_Quel est votre but en vous déployant de la sorte? Dit elle.
_Ahah...Nous même, nous ne savons pas pourquoi nous le faisons...Mais...Nous le faisons, répondit le Onilit la bouche ensanglanté. De toute façon...il est trop tard ahah.
_Parle et j'abrégerais tes souffrances, fit Mélie.

Mais avant qu'il ne dise quoi que ce soit, le visage du Onilit se figea en un rictus.  

Frustrée de ne pas avoir eut de réponse, Mélie rengaina son Katana. Elle regarda ensuite le Onilit qui venait de succomber à ses blessures, puis se raidit brusquement comme si elle venait de comprendre quelques choses. Sans dire un mot, elle grimpa sur son cheval.

_Que se passe t'il? Demanda Aiko.
_Je dois allé à Dekahorsa, répondit Mélie.
_Pourquoi?
_Basara sera là bas.  


Alors que Glu et Aiko restaient abasourdis parce que venait de leur annoncé leur camarade,  Mélie s'empressa d'aller à Dekahorsa à grand galop.





Du coté de Dekahorsa, Siegfried et Radiguet se baladaient dans les ruelles sombre de la villes à l'extérieur du château, escorté par une vingtaine de Knight.

_Ca me tue de rester ici alors que nos hommes risquent leur vie, grogna Siegfried.
_Je sais que tu es frustré, mais en tant qu'empereur tu ne peux pas allé en première ligne, fit Radiguet.
_Oui, mais imagine un roi ou un empereur livrant ses propres batailles! Ce serait mémorable non?
_Peut être, mais aussi inutile qu'enfantin. Une telle imprudence peut causer la perte de tout un royaume et de tout un empire. Peut être devrais tu étudier un peu plus l'histoire du monde mon frère.
_Oui oui, je sais. Cela me rendrait plus sage. Quand est ce que tu arrêteras de me sermonner?
_Le jour où tu écouteras.


Alors qu'ils continuaient à marcher dans la ruelles, un homme encapuchonné sous une cape marron s'avançait vers eux.
_Halte, lança l'un des gardes de l'empereur. Ne t'approche pas plus que ça.
Mais l'inconnu ne s'arrêta pas et continua à s'avancer.

Deux Knight s'avancèrent vers l'inconnu et dégainèrent leurs épées.
_Si tu fais un pas de plus, nous serons obligé de t'arrêté pour désobéissance.

Mais l'inconnu ignora les avertissements des deux Knight et accéléra le pas comme pour les provoquer. Siegfried observa l'inconnu en fronçant les sourcils. Au bout d'un moment, il distingua comme un sourire malgré l'ombre de la capuche qui cachait presque la totalité de son visage.

_Faites attention, cria Siegfried.

Mais il était trop tard. L'inconnu trancha les deux Knight avec son katana.  Les dix huit soldats entourèrent immédiatement Siegfried et Radiguet.  

_Content de vous revoir altesse, lança l'inconnu en retirant sa cape marron.

Siegfried et Radiguet regardèrent l'inconnu pendant plusieurs secondes, puis écarquillèrent les yeux lorsqu'ils reconnurent leur pire ennemi.

Basara était à plusieurs mètres devant eux, et faisait tournoyer son katana de gauche à droite. Il avait comme une sorte de débardeur  gris foncé et épais comme du cuir. Son bras droit était entièrement bandé par un tissue blanc et son épaule gauche était protégé par un crâne de lion qui faisait office d'épaulette.

_Ca faisait longtemps n'est ce pas? Siegfried...Radiguet...

Basara caressa la lame de son katana.
_Quelle chance! Je vais pouvoir me servir de Uramasa contre vous deux en même temps. Qu'est ce que vous en dites? N'est ce point merveilleux de voir les principaux acteurs réunis sur un même tableau?


Bien qu'escorté par des Knight, Siegfried et Radiguet dégainèrent leurs épées prêts à combattre. Ils savaient que quelques soldats ne suffirait pas à venir à bout d'un tel adversaire.

Pourquoi est ce que Basara a t'il décidé de s'attaquer directement au deux frères quitte à prendre le risque d'être confronté aux nombreux soldats de Dekahorsa? Quel était son plan?





à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair brun
Gourmet Hunter
Gourmet Hunter
L'éclair brun

Masculin Nombre de messages : 18599
Localisation : Chez le barbier
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 15/12/2008

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeSam 21 Déc - 17:50

Codeto a écrit:
Oui, mais imagine un roi ou un empereur livrant ses propres batailles! Ce serait mémorable non?

Achille, belle citation :ouais:

Un bon chapitre mais je me demande pourquoi il y autant de dialogues et aussi "privés" dans un livre d'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeSam 21 Déc - 18:09

Citation :
mais je me demande pourquoi il y autant de dialogues et aussi "privés" dans un livre d'histoire.  



De la même façon qu'on peut trouver des dialogues privés dans des films ou livres adapté d'histoires vraies.

Mais dans le cas présent, il s'agit d'un flash back. C'est pas comme si tous les dialogues étaient présent dans le livre. Ils lisent les événements importants qui ont eu lieu, ce qui déclenche le flash back que je m'occupe de remplir comme dans une série ou dans un anime, si tu vois ce que je veux dire ^^


Dernière édition par codeto le Sam 21 Déc - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair brun
Gourmet Hunter
Gourmet Hunter
L'éclair brun

Masculin Nombre de messages : 18599
Localisation : Chez le barbier
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 15/12/2008

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeSam 21 Déc - 18:13

Ah d'accord. Tout n'est pas écrit dans le livre car ça en fait du détail.
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeDim 22 Déc - 21:04

Citation :
 Tout n'est pas écrit dans le livre car ça en fait du détail.


Ouais. C'est un peu comme quand la vieille femme dans titanic raconte  son histoire(elle n'aurait pas du jeter le diamant dans l'eau cette bitch). Il y a des détails dans le film qu'elle ne pouvait pas connaître, mais que James Cameron nous montrait.^^


Double



Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMer 22 Jan - 22:39

Bon il serait peut être temps de reprendre, j'ai assez dormi comme ça. Un mois quand même lol

On approche à grand pas de la fin du flashback et de la deuxième partie qui franchement, était beaucoup plus longue que je le pensais. pfiou  :chaud: 

Je dois aller jusqu'au bout de l'histoire, ce serait dommage si je m'arrêtais là. Je vais y arriver , allé courage.

Un tout petit chapitre.


Chapitre 69: Les murmures intérieurs



Marvelous, Kiva et Otaku étaient assis sur le sol en attendant la suite de l'histoire comme des enfants. Staara survolait rapidement les passages qu'elle jugeait inutiles. Alors qu'elle feuilletait le livre, elle s'arrêta net à une page en fronçant les sourcils.

Voyant sa réaction, Marvelous se frotta les mains.
_Aaahhh on va enfin savoir la suite.

Mais Staara ne reprit pas la lecture et montra à ses trois camarades la page sur laquelle elle s'était arrêté.
_Pourquoi est ce que tu nous montre ça? Demanda Marvelous.
_Vous ne voyez pas quelque chose d'étrange avec cette page?

Marvelous et Kiva s'approchèrent pour mieux regarder.
_mmmmhhhh... J'ai l'impression que la feuille est différente des autres, fini par dire Kiva après avoir analyser la page.
_C'est exacte, fit Staara en retournant le livre vers elle. Maintenant que j'y pense, j'avais remarqué certains changement que je passais parfois d'un chapitre, même si ce n'était pas aussi flagrant.
_C'est important? Demanda Marvelous.
_Non pas vraiment, ça veut juste dire que ce bouquin est constitué de chapitre venant d'autres livres.

Staara se tourna vers le tas de bouquins qui jonchait le sol dans un coin du tombeau.

_Si tous les chapitres viennent de différents livres, pourquoi ce chapitre t'intrigue en particulier? Demanda Otaku.
_Parce qu'il semble avoir été écrit par Radiguet.

Marvelous et Kiva se raidirent en écarquillant les yeux.

_J'ai l'impression qu'il s'agit d'une partie des mémoires de Radiguet, dit Staara. Sans doute vient elle d'un journal intime.

Staara commença la lecture du chapitre dont le style différait des précédents chapitres. Il était écrit sous forme de témoignage.




Siegfried m'a dit ce matin que ça faisait plus de trois jours que je dormais, depuis que nous avons affronté Basara le chef des Onilits. Mes derniers souvenir remonte à l'instant où Basara me tenait par le cou et entourait mon corps d'un étrange Shigeki en forme de serpent. Puis plus rien...Le néant.

A mon réveil, je constate avec effarement que je ne peux plus sentir mes jambes. D'après les médecins et les Ripper qui ont tenté de me soigner, je ne pourrais plus jamais remarcher. Je pouvais m'estimer heureux d'être toujours en vie d'après eux. Peut être avaient ils raison.




Staara ne continua pas la lecture des paragraphes qui suivirent, et préféra passer à la page suivante.


Sombre étaient mes nuits ces trois derniers jours, depuis que je me suis sorti du coma.  Je fais à chaque fois le même rêve dans lequel je me retrouve dans un grand désert rocheux où il m'est impossible de voir le bout et ce, même si je marche pendant des heures.

Au bout d'un certains temps, une lumière ténébreuse apparaît au milieu de ce grand désert rocheux. Je décide d'y aller,  attiré par une grande force indescriptible.  Une fois arrivé à proximité de la lumière ténébreuse, je distingue une étrange silhouette qui flotte dans l'air, les deux bras levé de chaque coté et la paume des mains vers le haut.
Je m'approche d'elle toujours attiré par cette force indescriptible, et c'est alors qu'elle s'adresse à moi.

_Radiguet... Déclare mon nom.
_Quoi?
_Déclare mon nom et alors, je te rendrai ce que tu as perdu.
_Qui êtes vous?
_Tu dois mérité le privilège de savoir qui je suis.
_Privilège? Pour qui vous prenez vous?
_Je suis la lumière qui guide dans l'obscurité. Je suis l'ombre qui traverse la grande rivière constitué de sang, de larme et de souffrance humaine. Je suis celui qui connecte les humains aux âmes perdu qui se nourrissent de peine, de tristesse et de désespoir.

C'est sur ces mots que je me réveil en sursaut. J'essais de trouver un sens à ses rêves. J'essais de comprendre pourquoi je me retrouve dans ce désert rocheux et pourquoi je suis à chaque fois attiré par cette étrange silhouette.

Je préfère ne pas parler de ces rêves à mon frère afin de ne pas l'inquiéter. Ce ne sont que des rêves, après tout.





Staara passa à la page suivante.




Cette nuit encore, j'ai rêvé de ce désert rocheux et de cette étrange entité, mais quelque chose avait changé. Le discours de l'étrange entité n'était plus le même.

_Radiguet...Je peux lire en toi.
_Que voulez vous dire?
_Je peux lire l'ombre grandissante dans ton coeur. Tu es en colère! Une colère que tu refoule, mais qui tend à s'agrandir et qui un jour, finira par exploser.
_J'ignore à quoi vous faites allusion, mais ne prétendez pas savoir ce qu'il y a dans mon coeur.

C'est alors que la silhouette s'approche de moi, ces yeux rouge et brillant me brûle de l'intérieur. Mais je ne peux pas bouger telle une poupée.

_C'est de sa faute Radiguet, et tu le sais.
_De sa faute ?
_Celle de ton frère! C'est de sa faute si la paix érigé sur le sacrifice de tes parents a été brisé. Tu le sais, mais en tant que frère cadet, tu as cautionné par amour lui.
_Taisez vous! Mon frère est un homme de bien. Je l'admire plus que n'importe qui.
_Mais tu lui en veux malgré tout, car au fond de toi tu sais qu'il aurait put faire prospérer la paix.
_Personne ne sait quelle décision il aurait du prendre.
_Toi, tu le sais.
_Mon opinion diffère du sien. Et alors?
_Ton frère a fait des choix et tu as vu le résultat.  
_Foutaises!
_Vraiment? Pourtant ce sont les mots que tu as toi même écrit au fond de ton coeur.
_...
_Radiguet...Déclare mon nom. Je te rendrai ce que tu as perdu et te donnerai ce qui te revient de droit.






Staara passa à la page suivante.



Mon frère me trouve de plus en plus aigri au fur et à mesure que les jours passent. Il dit qu'il comprendrait si je lui en voulait pour la perte de l'usage de mes jambes. Je lui dis qu'il n'est pas responsable, mais j'ai honte car une partie de moi lui en veut. Cette partie de moi me consume de plus en plus, tout comme mes rêves.



Cette nuit, je me suis encore retrouvé  dans ce désert rocheux. Arrivé dans ce désert,l'entité dont seule la silhouette est visible s'adresse à moi.


_Radiguet...C'est de sa faute si tu ne peux plus marcher.
_Taisez vous.
_Si ton frère t'avais écouté au lieu de foncer sur Basara, tu aurais gardé l'usage de tes jambes. Tu le sais.
_...Taisez vous.
_Tu as tout perdu Radiguet.
_Ce ne sont que des jambes.
_Tu ne pourras plus protéger la femme que tu aime.Toi qui était de ceux qui créent leur propre chance, tu passeras le reste de ta vie dépendant des autres.
_...
_Je peux te rendre l'usage de tes jambes Radiguet...Je peux te rendre tes ailes. Pour ça il te suffit de déclarer mon nom.
_Tu n'existe pas! Tu n'es que le fruit de mon imagination.
_Tu sais que c'est faux Radiguet. Il est inutile de me mentir car je peux lire en toi.



Ce n'est qu'un rêve et pourtant, quelque chose me dit que tout ça est vrais. Je sais que je dois en parler à mon frère, mais je ne le désir pas. Pourquoi? Suis je si faible?



La nuit d'après, les choses devenaient de plus en plus étranges, mais de plus en plus claires aussi. Un étrange mélange entre l'incompréhension et la compréhension.


_Radiguet! Même si le pouvoir ne t'a jamais intéressé, tu sais que c'est le seul moyen pour être une force du changement.
_Qu'est ce que vous voulez?
_Je veux juste que tu déclare mon nom et que tu m'accepte !
_Que je vous accepte? Comment?
_En acceptant mon aide tout simplement.
_Vous voulez m'aider? M'aider à quoi?
_Je peux t'aider à en finir avec cette guerre qui dure depuis trois ans.
_Comment?
_Je sais où se trouve le repère des Onilits. Je sais où se trouve Basara.
_Comment pouvez vous savoir ça?
_Est ce si important?
_Quel est votre but?  
_Je veux que toi et moi, nous régnons ensembles.
_...
_Basara se trouve dans les montagnes rocheuses au sud Est de Diamondra. Tu n'es pas obligé de me croire, mais il te suffit d'envoyer des émissaires pour confirmer.
_...


Je suis habituellement de nature méfiante, pourtant la tentation d'écouter cette étrange entité était plus forte que ma volonté. Je voulais retrouver l'usage de mes jambes et en finir avec les Onilits.


Tout à coup et sans le vouloir, j'ai prononcé un nom que je ne connaissais pas, mais que j'avais l'impression de connaître.

_Oro...Orochi
_C'est ça Radiguet! Tu commence à déclarer mon nom, mais il manque encore la soumission dans ta déclaration. Elle viendra quand je t'aurai prouvé ma bonne fois. Laisse toi aller, tu n'as rien à craindre, je ne veux que ton bien. Tu n'as rien à perdre, même si je te racontais des mensonges. Laisse parler ton coeur Radiguet.

J'avais gagner des connaissances que j'ignorais auparavant. Toujours un étrange mélange entre l'incompréhension et la compréhension.


_Radiguet! Qu'est ce que tu désir?
_Je veux faire régner l'ordre.
_Alors c'est le moment d'agir. Deviens la force du changement, finis en avec Basara et les Onilits, puis ensemble nous régnerons.





Staara s'arrêta de lire et redressa la tête.

_Hoy t'arrête pas comme ça! On veut savoir la suite, fit Marvelous.
_Les mémoires de Radiguet s'arrêtent là, répondit Staara.
_Quoi c'est tout?

Le seigneur Kiva se frotta le menton.
_Hmmmmm... Si j'ai bien compris, cette étrange entité dans le rêve de Radiguet n'était autre qu' Orochi. Comment se fait il qu'il rêvait de lui?
_Je crois que c'est la faute de Basara , répondit Staara. Lorsqu'il a affronté les deux frère, il a semble t'il fait quelque chose à Radiguet en entourant son corps d'un étrange Shigeki en forme de serpent.
_Ca voudrait dire que Basara et Orochi sont allié! Peut être que son but en infiltrant les rêves de Radiguet était de l'utiliser afin d' attirer l'armée impériale dans un piège.

Staara fronça les sourcils.
_Je ne sais pas, j'ai l'impression qu'Orochi préparait autre chose. Les écrits sur les murs disent qu'il était l'architecte de la structure. Ca sous entend qu'il était à l'origine de quelque chose de bien plus complexe qu'un simple piège.

Staara regarda une dernière fois les mémoires de Radiguet.
_Une chose est certaine! C'était à ce moment là que Radiguet a commencé à changer.



à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair brun
Gourmet Hunter
Gourmet Hunter
L'éclair brun

Masculin Nombre de messages : 18599
Localisation : Chez le barbier
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 15/12/2008

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMer 22 Jan - 23:08

C'est aussi le sentiment que j'ai eu. Un peu longuet vers la fin ce flash-back mais sympa quand même.
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMer 29 Jan - 0:41

Je sais, je sais. Mais chaque fois que j'essais de raccourcir ou de changer des trucs, je me retrouve dans une impasse avec ce que j'avais prévu, du coup je suis obligé de tout mettre.

Je comprend mieux pourquoi Kishimoto à merdé en raccourcissant certain trucs, puis en rallongeant d'autres. lol




Chapitre 70: La vraie nature de Basara


Staara poursuivi immédiatement la lecture en entamant le chapitre suivant.



Assis sur une chaise près de la fenêtre de sa chambre, Radiguet écrivait dans une sorte de journal intime. Il regardait régulièrement à travers la fenêtre comme si il attendait la venue d'une personne en particulier.

Quelqu'un frappa à la porte.
_Entrez, fit Radiguet.

Siegfried et un soldat entrèrent dans la chambre  avec une sorte de fauteuil muni de roues semblables à celles que l'on trouvait sur les charrettes, mais en plus petit.
_Avec ça tu vas pouvoir de déplacer tout seul, lui dit Siegfried.
_Merci, répondit froidement Radiguet en referment son journal.


Siegfried fit signe au Knight de sortir de la chambre, puis il prit une chaise et s'assit à coté de Radiguet.
_Tu as besoin d'autre chose? Demanda Siegfried
_Non.
_Tu devrais sortir un peu. Avec cette chaise roulante tu pourras te promener, même à l'extérieur du château.
_Je n'ai pas envie de me promener.
_.Très bien!

Siegfried se leva et sortit de la chambre comprenant que son frère n'était pas d'humeur à discuter. Glu l'attendait dans le couloir adossé sur le mur les bras croisé.
_Alors, comment va t'il?
_Il est de plus en plus distant.
_Il faut lui laisser du temps. Je suis sur qu'il finira par redresser la tête.
_Je l'espère, soupira Siegfried.




Le lendemain, trois Knight  arrivèrent à Dekahorsa avec un message important pour l'empereur Zeba.
Siegfried les accueillit dans la grande salle de réunion dans laquelle se trouvaient Darius, Albus, Damaras et Glu .


_Comment? Vous avez localisez la position de Basara et de ses troupes?
_Oui altesse. Comme on nous l'a ordonné, nous avons envoyé des éclaireurs dans les montagnes rocheuses au sud Est de Diamondra. Nos soldats nous ont rapporté que de nombreux bataillons Onilits s'y trouvaient, et nous avons eu la confirmation que Basara était sur les lieu lui aussi.

Siegfried fronça les sourcils.
_C'est l'occasion rêver d'en finir altesse, intervint Darius. Nous pouvons mettre un terme à cette guerre en une seule attaque massive.
_Pour une fois je partage l'avis de Darius, fit Glu .

Siegfried regarda les Knight messagers.
_Qui vous à ordonné de sillonner les montagnes dans les régions de Diamondra?
Les Knight haussèrent les sourcils d'un air étonné.
_Nous pensions que vous étiez au courant et que cet ordre venait de vous.
_Je l'ignorais. Je n'ai jamais envoyé personne dans les régions de Diamondra, ni même soupçonné que Basara y avait établi son camp. Alors qui vous à donné cette mission?

_C'est moi , lança Radiguet en entrant dans la salle de réunion sur son fauteuil roulant.
_C'est toi? Mais comment...

Radiguet ne prêta pas attention à son frère et se tourna directement vers les Knight messagers.
_Je veux que vous me donniez tous les détails concernant leur position, leur nombre ainsi que le terrain afin qu'on puisse établir une stratégie qui nous assurera la victoire.
_A vos ordres mon seigneur. Vous aurez notre rapport dés cet après midi.


Radiguet s'apprêta à quitter la salle de réunion mais Siegfried l'arrêta.
_Qu'est ce qui t'a amené à soupçonner que Basara pouvait se trouver au sud Est de Diamondra? Demanda Siegfried.
_Quelle importance? Ce qui compte c'est de gagner cette guerre et d'en finir avec cette abomination qu'est Basara.
_C'est important pour moi.
_Je n'ai fait qu'envisager toutes les possibilités.
_Et ce n'est qu'en envisageant cette possibilité que tu as trouvé Basara du premier coup? Ca ne tient pas la route...
_C'est ça ton problème, gronda Radiguet en faisant brusquement un demi tour avec son fauteuil roulant pour faire face à Siegfried. Tu passe ton temps à tergiverser sur des détails qui n'ont aucune importance! Tu es trop naïf et trop borné pour envisager toutes les possibilités, et te contente d'envoyer des troupes surveiller les régions de Dekahorsa pour protéger un maximum de vie au lieu de traquer réellement l'ennemi. De leur coté, les troupes Onilitis se renforcent et deviennent plus menaçantes chaque jour. C'est pourquoi j'ai décidé d'agir pour le bien de l'empire, car de toute évidence tu en est incapable.

Le visage de Radiguet était déformé par la colère. Il foudroyait son frère du regard.

Après quelques secondes, Radiguet refit un demi tour avec son fauteuil roulant et quitta la salle de réunion. L'entité étrange qu'il voyait dans ses rêve avait dit vrais quand à la position de Basara. Bien que ce fait était incroyable, Radiguet ne se posa aucune question pourtant.
De son coté, Siegfried était désorienté. C'était la première fois depuis longtemps que Radiguet lui faisait un reproche aussi dur. La relation entre les deux frères se dégradait petit à petit.

Toujours est il que l'empire Zanit disposait a présent d'un gros avantage sur  les Onilits.







Pendant ce temps, dans les montagnes rocheuses au sud Est de Diamondra, Basara était assis sur ses genoux les yeux fermé en haut d'une montagne. Sophitia le rejoignit et il ouvrit les yeux à ce moment là.

_Sophitia. L'heure est arrivé.
_De quoi parle tu?
_Je parle de la grande bataille finale! Les troupes impériales s'apprêtent à venir jusqu'ici, et dans quelques jours il y aura un grand bain de sang.
_Comment ont ils réussi à découvrir notre camp?

Basara ne répondit pas et se contenta de sourire narquoisement.

Sophitia poursuivit.
_On devrait quitter les montagnes.
_Je ne suis pas d'accord.  Avec les hérétiques, nous ne risquons rien.  
_Les femmes, les enfants et tous ceux qui ne peuvent pas se battre doivent immédiatement quitter les montagnes, fit Sophitia.
_Ils font partie de la race des Onilits. Ils combattront avec nous contre l'empire Zanit. Tel est leur destin.

Sophitia recula d'un pas, comme effrayée par la folie de Basara. Elle ne reconnaissait plus le chef des Onilits qu'elle admirait tant autrefois.


La nuit tombé, Sophitia rassembla en cachette un grand nombre de femmes, d'enfants et d'Onilits qui ne pouvaient pas se battre et s'adressa à eux.
_Vous devez immédiatement quitter les montagnes rocheuses et vous diriger vers Diamondra en longeant la rivière, si vous voulez rester en vie.
_Et qu'en est il de vous Sophitia? Demanda une jeune Onilit. Qu'est ce qui se passera pour vous si Basara apprend que vous nous avez aidé à quitter le camps?
_Ne vous en faites pas pour moi. Allez y!


Le groupe d'Onilit s'en alla en longeant la grande rivière. Sophitia quand à elle s'empressa de retourner au camp avant qu'on ne remarque son absence. C'est alors qu'elle tomba nez à nez avec Basara.

_tststs... Sophitia ! Tu oses me désobéir?
_Je ne peux pas laisser des innocents mourir à cause de ta folie.
_Eh bien dans ce cas, tu vas mourir à leur place.

Une étrange lueur rouge apparût dans les yeux de Basara. Sophitia plissa les yeux.
_Je le savais. Tu n'es pas Basara.  
Le chef des Onilits poussa un rire sarcastique
_Alors comme ça tu me soupçonnais depuis le départ Sophitia. Je n'en attendais pas moins de toi, mais il est trop tard. Les troupes impériales vont bientôt venir.
_Qu'as tu fais de Basara?
_L'avantage avec vous autres Onilits, c'est qu'il y a en vous une grande obscurité que je peux facilement exploiter. M'emparer de ce corps était très facile. Basara me sert de vaisseaux pour d'accomplir mes desseins. Mais il n'est qu'un pion temporaire dans l'accomplissement de la structure, et je le regrette sincèrement car sa puissance est immense.
_Quel est ton but?
_Je te l'ai dit! Je cherche à terminer la structure dont je suis l'architecte. Cette structure est un grand plan qui a pour but de me faire siéger au sommet des hommes.
_Au sommet des hommes? Mais qui es tu?
_Je suis la lumière qui guide dans l'obscurité. Je suis l'ombre qui traverse la grande rivière constitué de sang, de larme et de souffrance humaine. Je suis celui qui connecte les humains aux âmes perdu qui se nourrissent de peine, de tristesse et de désespoir.
Sophitia fronça les sourcils.
_Pourquoi nous avoir choisi?
_Pourquoi avoir choisi les Onilits? Ahahahahah, c'est très simple. Si je les ai choisi c'est parce que les Onilits sont mes ennemis les plus dangereux et qu'en tant que tel, ils doivent être les premiers à disparaître.
Sophitia fini par comprendre.
_C'est toi qui nous a vendu aux troupes impériales n'est ce pas? C'était dans le but de nous détruire.
_Pour détruire une race aussi dangereuse que la votre, j'ai décidé de vous manipuler de l'intérieur en accomplissant chaque étape de mon plan jusqu'au jour où je pourrai enfin vous livrer en pâture à l'empire Zanit. Et quand l'empire Zanit aura fait disparaître les guerriers Onilits,  le dernier élément clé du grand plan me permettra d'être à la tête de cet empire.


A ce moment là, deux hérétiques terrestre chevauché par des invocateurs homonculus apparurent derrière Basara.
_Sophitia! Tu vas mourir en sachant que tu n'as pas réussi a protéger les tiens, mais réjouis toi! Tu ne seras pas témoin de l'éradication des Onilits.  


Sophitia sortit une fiole et la brisa sur le sol. Une fumée épaisse camoufla sa présence et lorsqu'elle se dissipa, Sophitia avait disparut.

Basara poussa un rire cruel.
_Tu pense pouvoir t'échapper? Mais je connais la personne idéale pour te traquer et en finir avec toi.






Marvelous et ses camarades comprirent que la chose qui se servait du corps de Basara n'était autre qu'Orochi, lorsque ce dernier admit qu'il avait vendu les Onilits. Ils comprirent aussi qu'il avait infiltré Dekahorsa afin d'établir une sorte de connexion avec Radiguet.

Les grandes lignes de la structure  étaient de plus en plus claires. La grande guerre légendaire n'était en qu'une grande machination d'Orochi dont le but était de siéger au sommet des hommes. L'empire Zanit et les Onilits étaient des marionnettes entre les mains de cette mystérieuse entité.


à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeDim 9 Fév - 22:06

Demain double chapitre, comme je l'écris en deux fois.
Revenir en haut Aller en bas
codeto
Ero Sennin
Ero Sennin


Masculin Nombre de messages : 9252
Date d'inscription : 21/11/2009

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeLun 10 Fév - 23:52

double chapitre



Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Okami-Jo'
Cookie Bro'
Cookie Bro'
Okami-Jo'

Masculin Nombre de messages : 2812
Age : 26
Localisation : Derrière toi ! 8D
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 05/02/2012

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMar 11 Fév - 0:37

Épique comme toujours ! :ouais: hâte de voir ce combat *O*
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair brun
Gourmet Hunter
Gourmet Hunter
L'éclair brun

Masculin Nombre de messages : 18599
Localisation : Chez le barbier
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 15/12/2008

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMar 11 Fév - 0:42

Codebar a écrit:
Putain je suis le fils de Siegfried et de Sophitia qui était la soeur de Basara. J'appartiens à deux lignés ultra puissantes. C'est pour ça que je suis aussi flamboyant et que je brille de mille feu AHAHAHAHAH

PUTAIN JE SUIS ... ah nan tu l'as déjà dit Capitaine Marvelous - Page 10 129693

Codebar a écrit:
Ils buvaient, mangeaient et forniquaient dans leurs tentes.

J'aime le côté maternel Capitaine Marvelous - Page 10 129693
Revenir en haut Aller en bas
moi_meme
MMéchant Modo
MMéchant Modo
moi_meme

Nombre de messages : 5139
Lisez-vous les scans ? : Oui
Date d'inscription : 13/02/2011

Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitimeMar 11 Fév - 1:51

Marvelous a écrit:
Putain je suis le fils de Siegfried et de Sophitia qui était la soeur de Basara. J'appartiens à deux lignés ultra puissantes. C'est pour ça que je suis aussi flamboyant et que je brille de mille feu AHAHAHAHAH

 je vois tellement mat dire ce genre de conneries XD

Sinon j'ai bien hâte de voir mon combat contre Basara. Je suis assez surpris de voir la façon dont il a balayer les Revan comme de la merde , impressionnant Capitaine Marvelous - Page 10 928952



Capitaine Marvelous - Page 10 Miniko11


Capitaine Marvelous - Page 10 83088010


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Capitaine Marvelous - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Capitaine Marvelous   Capitaine Marvelous - Page 10 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Capitaine Marvelous
Revenir en haut 
Page 10 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha ::  :: Fan-Arts, Fanfics et Concours :: Fan fiction-
Sauter vers: